Partagez
 

 watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
shy
MessageSujet: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Mer 12 Oct 2005 - 23:42
il ferme les yeux, il laisse le temps affiner son ouie, et il sent le vent sur son visage, la fenêtre entrouverte lui renvoie l'odeur de la nuit citadine, il retse la, inerte et conscient, sans savoir exactement ce qu'il attends, il ne rêve pas, il s'oublie, chaque son retentit alors comme décuplé à ses oreilles, mais le silence est tel qu'il en devient écrasant, le bruit est aspiré, noyé, dispersé dans cet immense espace, pas une voiture ne vient troubler le calme, la lumiere des réverberes de l'atteinds plus derriere ses paupieres closes, il a fermé les yeux, depuis un certain temps, il se repose en lui, mais il a peur de revenir à la conscience, de quel coté du miroir sera-t-il quand il ouvrira les yeux, sera-t-il lui ou se rendra-il compte qu'il n'est en ce moment que ce qu'il a rêvé qu'il était, cela voudrais dire qu'ouvrir les yeux serait mourir, il ne veut pas mourir, pourtant rien n'est sur, mais il ne peux pas, il a peur, et il est si bien en lui,de quel coté du miroir est-il rééllement? coment le savoir, est-il lui, est-il un autre, es-il seul, ou le silence lui tient-il compagnie, qu'a-t-il fait pour ne pas être lui, a-t-il refusé de revenir car il ne savait pas ou il reviendrais ou parce que son inconscient le protègeais de ce qui pourrait le blesser, il reste la, inerte, de l'autre coté du miroir, seul et accompagné, serein et inquiet, que se passerait-il, que ce serait-il passé, que se passera-t-il? il n'en sait rien, mais veut-il vraiment le savoir? qu'y a-t-il du coté inverse du miroir, cette barriere de verre, ou son image l'empeche de passer, copiant ses gestes pour le garder de son propre coté, ou alors cette image cherche-t-elle à sortir et est-il en train de la bloquer, il ne sait pas, il a peur, seul avec ses doutes, ou est le silence? il ne l'entends plus respirer, de l'autre coté du miroir, le vent se fait plus faible sur son visage, mais qui est-il? est-il l'image ou le reflet? est-il la source ou l'original? mais s'il est l'original et que l'autre ne soit que le reflet, n'est il pas cruel de ne pas le laisser passer? lui laisser sa chance de vivre, il bouge sa main, invite l'image à passer mais elle copie son mouvement, bloquand ainsi son propre accès, a-t-elle peur de lui? il reste la, bercé par le silence, ses doutes lui griffent le coeur, mais il ne sent plus la douleur, il est trop concentré sur l'autre, que va-t-il devenir, et que va-t-il devenir? il reste la, la lumiere a disparut, le vent ne souffle plus, il a peur, peut être que s'il essayait d'ouvrir les yeux, il ne pourrait pas, l'autre n'a qu'a les fermer pour les lui faire fermer, est-il seul? non, les doutes et le silence l'accompagne, ce silence si reposant et pourtant mortel, ces doutes si dangereux et pourtant stimulants, et il pile? est il face? la piece est sur la tranche, elle vascille, mais de quel coté tombera-t-elle? sera-il en dessous? ou au dessus? ses paupieres sont closes, il ne sait plus, peut être n'a-t-il jamais su, il tente de murmurer à l'autre, mais le silence avale ses mots, les doutes le lacèrent, mais le silence avale ses cris, le silence est reposant, mais, qui est-il? est-il s'il ne peut pas crier? la lumiere n'est même plus un souvenir, elle devient un doute, a-t-elle jamais existé?, et le vent, ce vent mugissant, le silence l'a-t-il avalé lui aussi? il tente de mimer son coeur à son reflet, mais celui-ci lui rend son mime, se moque-il de lui, ou se moque-il de lui lui même? de quel coté du miroir est-il? a-t-il jamais été de l'autre coté?
Voir le profil de l'utilisateur
koga
Guilde(s) : sans guilde
Profession dans So : xpeux
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Jeu 13 Oct 2005 - 14:00
oula je pourrais pas lire sa en douce pendant mon cours x_x
Voir le profil de l'utilisateur
darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Jeu 13 Oct 2005 - 14:20
C'est bien mais pourquoi ce titre?
Voir le profil de l'utilisateur
shy
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Jeu 13 Oct 2005 - 16:24
hum, parce qu'il colle bien au sujet ^^

j'écrirais la suite d'ici à ce soir
Voir le profil de l'utilisateur
darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Jeu 13 Oct 2005 - 18:43
Je me doute bien qu'il colle bien avec le sujet mais,ça veut dire quoi?^^
Voir le profil de l'utilisateur
shy
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Jeu 13 Oct 2005 - 22:54
il était seul, face à la glasse, il ne voulais plus la voir, et son double semblait lassé, ils se tournèrent le dos, il était de nouveau seul, dans le noir, le silence sur le coeur, les doutes dans l'âme, il se sentait seul, mais il ne voulait plus se retourner, l'obscurité l'oppressait désormais plus que le silence lui même, mais il était seul, marcher ne servait de rien, il n'y avait nul chemin ou le mener, juste l'infinie obscuritée, il n'y avait pas vraiment de sol non plus, juste ce miroir auquel l tournait le dos, et il n'avais pas vraiment de consistance physique, il n'était plus, il avait oublié ce qu'il et qui il était, l'exterieur était devenu un doute, le miroir disparaissait de sa mémoire, le ne se retournerait plus, que devait il faire? il n'en savait rien, mais tout ce vide lui donnait l'impression de ne plus exister, et il ne voulais pas disparaitre, ses cris étaient toujours dévorés par ce monstre de silence.
il n'en pouvait plus, la lumiere lui manquait, et il ne pouvait continuer à être s'il se faisait apper par les ténèbres; il décida donc d'imaginer la lumiere, puisqu'il l'avait oubliée, d'abord un pale halo, puis peu à peu, une masse rayonnante, gravitant au milieu des ténèbres, son coeur se sentait mieux, le miroir ne refletait pas cette lumiere dans son esprit, et il n'était pas plus résolu qu'avant à se retourner, il ne savait pas pourquoi, mais ça n'était plus possible, le miroir avait disparu de ses souvenirs, et son double lui tournait le dos, impuissant et résigné. la lumiere, chaude et douce, n'avait rien à éclairer, juste l'infini noir qui se perdait autour de son esprit. il imagina un sol, ou la lumiere pourrait se refleter, un petit chemin, de plus en plus grand, s'allongeant comme un serpent de terre, il s'allonga, disparut de sa vue et se recroquevillat sur lui même, laissant place à ce sol, il se sentait mieux, posé sur cet espace immaculé de lumiere, son coeur allait mieux, mais la solitude et le silence étaient présents, il ne pouvait continuer comme ça sans risquer pour sa raison. il tenta de se rappeller de sa forme, en vain, il s'en inventa une nouvelle, une qui lui convenait, pour contenir son esprit et devenir le receptacle de lui même, ainsi, dos au miroir invisible, il se vit pour la premiere fois, sur cet espace gigantesque baigné de lumiere, sa joie était telle, mais ce monde était trop lisse, il le peupla de la flore, à l'image de son imagination débordante, il ne sait plus qui il est, mais il sait qu'il est, dans son monde, dos au miroir, les bruits de la cité n'ont jamais existés, l'odeur de la nuit citadine non plus, un rêve sans doutes, et le miroir? aucune importance, il n'était plus present, mais il ne pouvait se résigner à se retourner, sans savoir pourquoi. il passait son temps à explorer son lui, dans cet endroit unique, puis il sentit qu'il ne pourrais continuer ainsi eternellement, il s'allongea, dans l'herbe douce, et essaya de se reposer, mais la lumiere ne voulait le laisser dormir, elle l'invitait à jouer, il ne voulais plus, l'astre lumineux insistait, il ne pu se résoudre à défaire ce qu'il avait fait, car ce serait se tourner face au miroir, et son inconscient ne le lui permettait pas, il devait suivre la route de son être sans jamais retourner en arrière. il décida de donner l'animation à la lumiere, qu'elle puisse se mouvoir, et explorer sans lui le serpent de terre spherique pendant que lui se reposait. satisfaite, elle s'en allât, heureuse et douce. il sombra dans un doux oubli, son coeur retrouvait sa quiètude, le silence était éloigné momentanement, il finit par se réveiller, la lumiere était revenue vers lui, par hasard, en explorant le serpent, il se leva, l'esprit soulagé, et décida de peupler cet endroit de milles créatures differentes, qui donneraient naissance à la vie dans cet immense endroit, sans peur et sans soucis, il resta à vivre en paix avec son monde mental pendant une eternité, le temps ne comptait plus, n'avait jamais compté, la lumiere avait un nombre incalculable de foi vu tous les endroits du serpent, les doutes étaient partis dans l'oubli le jour de l'arrivée des animaux, mais le silence persistait, malgrès les efforts de la faune pour se faire entendre, il s'en rendait compte, personne à qui parler, le silence était la, crachant des flammes, battant des ailes, le menaçant de ses griffes acérées et de sont appetit dévorant. il concentra sa volonté pour en faire une arme, sa volonté s'élançat alors, dans un rale qui fit trembler le silence, et ils se battirent, dans cet univers imaginaire et pourtant reel, sous les yeux de la lumiere, sous ses yeux à lui, qui pensait désormais au miroir?
le silence disparut dans un rale atroce, c'est alors qu'il se saisit de son coeur, et en fit naitre un être pareil à lui même et pourtant different, son autre moitié, son reflet, son double, et pourtant tout aussi original que lui même, lui donna un esprit et un nom, qu'elle puisse user elle aussi du libre arbitre, du pouvoir et du vouloir, elle ouvrit les yeux, une douce chaleur montât en lui, une chaleur pareille à celle que la lumiere fit à sa naissance, ensemblent, il détruisirent le silence à jamais, avec des mots, avec des paroles, pleines de sens et vide de contenu, pleines de sentiments et vides de contenu, ces deux moitiés desormais ne se quitèrent plus, et fondèrent une nouvelle et ultime lignée, regnant en maitre sur se paradis, il n'était plus seul, il n'avait plus peur, le miroir n'avait plus de raisons d'être, il l'avait elle, et elle l'avait lui, le temps passât, ils quitterent un jour la sphere terrerstre se reposer dans une nouvelle sphere celeste, d'ou ils pourraient à loisir observer le serpent spherique et ses occupants, à l'abri des regards indiscrets, ils regardèrent leur ligner se propager, il furent un jour oubliés, mais ce n'était pas grave, plus personne n'était seul, la lumiere avait pour elle l'obscurité, le serpent spherique avait pour lui la sphere ailée, et le silence n'était plus, qu'importe qu'ils soient oubliés, eux ne s'oublieraient pas, il se reposa ainsi plus longtemps que toute l'éternité, en lui, ses yeux le piquaient, les lumieres et l'odeur citadinent le tirèrent de son sommeil conscient, face à lui s'étendait la vie, qu'importent le silence et la solitude, les doutes et les ténèbres, il avait en lui assez de lumiere et d'amitié pour en trouver de similaires dans cette réalité.
il était lui, et c'est tout ce qui comptait.
Voir le profil de l'utilisateur
darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Ven 14 Oct 2005 - 12:21
Moi je veux juste savoir la signification du titre,sinon je trouve que c'est de la pensée facile.
Bien dit,mais facile.Sans surprise.Banale.

Puis ,même si c'est bien dit,c'est redondant ^^'.
Voir le profil de l'utilisateur
Yenni
Guilde(s) : A tes souhaits
Profession dans So : Vendeur de blagues a 2 balles
Personnage secondaire : Crad
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Ven 14 Oct 2005 - 12:25
Mets des majuscules au debut des phrases et espace un peu.. Ca fais "tas"...
Voir le profil de l'utilisateur


Nemesis
Guilde(s) : Armée*Royal,PK,etc...
Profession dans So : tout et nimporte kwa ...
Personnage secondaire : Master,Nemesis54280,Lord*Nemesis,Naomia,Cairne*Bloodhoof,Gaara/Shukaku,DarkGolgota.
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Ven 14 Oct 2005 - 12:39
C'est beau et interessant mais j'ai pas pris le courage de tout lire telement c tasser :X (je relierais plus tard watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... 418515)
Voir le profil de l'utilisateur
shy
MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10Ven 14 Oct 2005 - 12:58
c'est délibéré, ça vient ça va, ça se répète, ça se précise, ce sont des pensées, ça arrive en bloc, puis sa change, ça s'étire, ça accelère, le titre signifie: "je suis... je suis... je ne sais pas."

quelque part c'est peut être plus dur à lire, j'ai écrit chaque bloc d'une traite, sans me relire, et à la fin j'ai du accelerer le rythme, et un peu banaliser, pas le temps, pas le courage, c'est facile, et surtout à la fin, met, ça soulève quand même certaines choses, et y'a des choses à y voir au final, ces lignes de textes sont agencées de telle sorte à dessiner un monde psychedelique, deictique et artificiel ou le commencement et la fin se perdent, ou le rêve integre la réalité et ou la réalité integre le rêve, je regrette un peu d'avoir "poussé" les choses, mais j'allait pas écrire un bouquin non plus, l'écrire en plusieurs fois, c'état un peu dénaturer la choses, car c'est une suite virtuelle de pensées continues. le personnage, jamais mentionné, est plein de monde à la fois, un humain comme les autres, et à la fois un dieu, ça avance les craintes et les capacités de l'esprit, et c'est aussi une remise en cause de tout ce qui est, faisont nous partie d'un rêve du divin créateur? se réveillera-t-il? pouvons nous en faire de même? penser n'est-il pas créer? le subconscient est il une dimension? "il" a-t-il perdu ce qu'il avait gagné? d quel coté était-il réellement? ça releve bien evidemment que de l'imaginaire, mais en est-on sur? c'est pas un texte à lire pour lire, c'est un texte à lire pour se remettre en question, et regarder en face l'autre face du miroir, regarder si la lumiere atteinds nos paupieres closes, nos coeurs froids, ce silence oppressant qui se dégage au millieu des inconnus, ce néan sans fin qui quelque part finira fatalement par nous rattraper, pourra-t-on alors refaire la lumiere? le monde? les autres?et si nous le pouvions? seriont nous des dieux pour autant? et se réveiller ne serait pas détruire tout ça? mais serait on capable de se réveiller tout en restant celui qu'on était alors?

c'est une série d'interrogations qui en fait n'ont d'autres buts que d'explorer un peu ce néant qui menace.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....   watashi wa.. watashi wa.. wakanai..... Mini_h10
 

watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» Watashi wa Kodoku desu :p
» Watashi ,...
» Watashi wa.. Omega desu. [Présent - Animation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blob Parleur :: Le forum :: Archives générales :: Archive Hors-Sujet :: Archives blabla-