Partagez
 

 Cramage de voiture, soulèvement dans les cités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mar 8 Nov 2005 - 22:57
Dans ce topic, je trouve l'avis des Belges très intéressant; leur vision est extérieure, donc à priori plus neutre que celle des Français.
J'avoue que je suis heureux de voir que nos opinions sont toutes très proches, alors que chacun de nous a sa propre réflexion (personne ne répète bêtement le journal de 20 heures).

NB: vous avez remarqué que Maître Antoninus ne poste plus? En fait, il doit jubiler devant son écran! Il sort quatre lignes, et on en fait quatre pages.... Bravo Anto! Tu feras un bon politique ( j'avais envie de te charrier un peu...)
Voir le profil de l'utilisateur


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mar 8 Nov 2005 - 23:28
yugop a écrit:


Et pour le zopilote : "virez les racailles au karcher", moi je trouve que c'est une façon de parler éxtrémement violente et dangereuse. En plus le terme "racaille" est utilisé le plus souvent par des adolescents ... On est en droit d'attendre un autre comportement de la part d'un ministre, NON ?

Le but du "jeu" est de faire parler de soi, et choquer est une bonne vieille méthode: un Ministre qui "passe les cités au Karcher", un groupe de Rap qui se nomme NTM (pour ceux qui n'ont pas connu: Joey Starr + Kool Chen => NTM, nique ta m...), c'est exactement la même chose. je provoque, on parle de moi, j'ai gagné.


Et voilà qu'on reparle de Le Pen, ça faisait longtemps!
Je vous rassure: Le Pen ne sera jamais élu! Pourquoi? Simplement parce qu'il n'en a pas envie....
Quel est le but de Le Pen? Faire x % de voix. Arrivé à x %, un budget est alloué, et c'est le jackpot. Oui, la politique, c'est un business qui peut être très rentable.
Quelle est la méthode de Le Pen? Exprimer des idées louables et légitimes (lutte contre la corruption, contre la délinquance, etc), et simultanément donner une image inquiétante et inadmissible (plus ou moins fasciste et totalitaire). L'électeur se retrouve écartelé. Ainsi, pas mal de gens pourront voter pour lui lors d'un premier tour, tout en étant conscients qu'ils ne voteront jamais pour lui au deuxième. Les budgets sont alloués d'après les scores du premier tour...
Un ami (ancien haut fonctionnaire) me racontait avoir vu Le Pen, un soir d'élections, mourir de rire en voyant son score.
Un Nazi, Le Pen? Peut-être... Mais c'est surtout un excellent acteur. Et les antilepenistes sont sa meilleure publicité.

Alors, ne hurlons pas avec les loups, et surtout, soyons libre-penseurs! N'adhérons à aucun parti, à aucune doctrine.
La liberté de penser, voilà un bel idéal.
Voir le profil de l'utilisateur


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mar 8 Nov 2005 - 23:33
Oui, encore un post de ma part...

Pourriez-vous lire cet article ?

http://www.msn.fr/news/gen/?or=afprtrs&cat=gen&id=051108190758.9d8xr6r6.asp

Je trouve ce discours d'une grande sagesse, qu'en pensez-vous ?
Voir le profil de l'utilisateur


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Booom   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 1:31
« Ensuite, Antoninus, au nom de mon amitié pour toi, je dois te dire (ou te répéter) que tu déconnes plein pot: tu es en train de défendre des gens qui volent, dégradent, agressent, violent, tuent... Et je trouve ça affreux, de défendre des criminels. »

Je n'ai pas defendu, j'ai essayé d'apporter des explications social au probleme. Ce genre de casse n'arrive pas par hasard, faut arreter de tout prendre au premier degres et aller chercher plus loin ! C'est pas en condamnant qu'on change les choses !!!

« Tu crois que les casseurs de ces derniers jours attachent une quelconque importance à la politique? La violence se répand en Province, simplement parce que "on est des vrais, nous, on va faire mieux" (si, je l'ai entendu dans la rue). »

"on est des vrais, nous, on va faire mieux" Je vais t'expliquer cette phrase. Pourquoi se sentent ils le besoin d'imposer leur superiorité ces gens là à ton avis ? Tout simplement parce qu'ils ne savent pas le manifester autrement ! Certains on choisis de rentrer dans le systeme pour le combattre de l'interieur parce qu'ils ont cette conscience politique et d'autre ne se soumette pas aux regles qu'on leur impose, ce sont ce qu'on appel des casseurs ou des voyoux. Attention ! Je ne dis pas qu'il raisonne sur un plan politique ! Je crois que toute manière, si on considerais tous les emeutiers comme des moins que rien qui n'ont pas leur rôle a jouer, y' aurait jamais eu de révolution nulle part !


« Tu critiques les contrôles policiers ("si on arrêtait de contrôler des gens qui n'ont rien à se reprocher, on ne se sentirait pas agressé"). Comment, sans contrôle, savoir qui a quelque chose à se reprocher? Et puis bon... Si chaque fois qu'on me demande mes papiers, je fais sauter une voiture ou un bâtiment, euuuuhh.. »
euhhhh Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515
Je critique le fait que parfois des gens qui n'ont rien demandé ce font contrôler trois fois par jour tout ça parce qu'ils n'ont pas la couleur local ! Ceci est un exemple parmis d'autre de discrimination qui sévisse dans ce millieu. Ce que tu me fais là est une carricature, quand on baigne dans une atmosphere de discrimination du matin jusqu'au soir, certains pètent un cable !

« Un flic ne m'a jamais mal parlé, je ne parle jamais mal à un flic, même si on peut se disputer. »
Tant mieux pour toi mais tu n'es pas le centre de la terre tout le monde n'a pas la même vision que toi de la justice. Tu vas me dire qu'ils ont la haine parce qu'ils sont haineux de naissance ? Non.

« Tu sais que les cités, au départ (années 50-60) étaient très appréciées? Des familles qui venaient de petites maisons de banlieue se sont retrouvés là-dedans avec un confort (chauffage central, eau courante...) qui leur était inconnu jusqu'alors. Après, certaines personnes ont dégradé tout ça... »

Ouais mais ça c'est y'a 50 ans. Tout le probleme ne vient pas du logement, le fait qu'ils soient dégradé, c'est pas parce que les gens qui y habitent dedans sont des cons Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 991186 C'est tout simplement qu'ils ne sont pas entretenu. Après tu peux dire «Nan, c'est les habitants qui casse tout » moi je te dis « c'est le gouvernement qui les aide pas ». On sait tous que ces machins qui servent de maison sont créer pour des gens avec une situation précaire, crois tu vraiment que les materiaux utilisé sont de qualité ? Non, ça m'étonnerais Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515 Après oui, y'a de la casse, forcement, ils sont tous concentré au même endroit donc beaucoup plus usité. Du coup, beaucoup plus de chance pour que ça casse.

« Jene sais pas si tu imagines la vie au quotidien des habitants des cités: vivre avec la trouille au ventre en permanence. La trouille de se faire agresser, de voir sa femme ou sa fille violée... ou de trouver, le matin, sa voiture incendiée. Se faire massacrer pour un simple regard... Car, paraît-il, les regarder, c'est les provoquer. »
Oui j'imagine cette frayeur. Je n'ai jamais cautionné cette casse, je n'ai jamais vanté ces bien fait pour l'environement des cités chaudes. Je l'ai juste expliqué, j'ai pas envie de condamner comme le font tous ces politiciens qui ne cherchent qu'a punir.

« De plus, si cette "racaille", soit-disant révoltée, se dressait réellement contre une institution ou un pouvoir? Non, non, elle s'attaque toujours aux plus faibles et aux biens collectifs (bus, écoles, gymnases...); elle va ou c'est facile, ou on ne peut pas se défendre. contre le système? Pfff, laisse-moi rire: le survêt Lacoste ou les baskets Nike, le business du rap, ça c'est de la rébellion... »

Ben rigole un bon coup s'tu veux. Moi ça me fais pas rire cette situation. Je t'ai déjà dis que tout le monde n'avait pas la conscience de ces choses.

« Il faut que tu comprennes que la plupart des gens en ont marre de subir, de prendre des coups, de voir leur environnement être dégradé, sans que personne ne réagisse... Mais que faire? Même la Police ne peut plus venir, elle se fait caillasser ou tirer dessus! Je te signale qu'à l'époque du grand banditisme à Marseille, aucun bandit, gros truand ou petit voyou, n'aurait tiré sur un flic. Tu réalises que certains sont donc prêts à tuer, de sang-froid, gratuitement? Ah non, pas contrôler, pas provoquer, hein, ils ont des problèmes... »

Il faut croire que la répression est devenues quelquechose de banale et que ce n'est plus crains. Qu'est ce tu veux ? Y ont rien à perdre, leur France ne leurs à rien donner, elle leur a tout pris. Oula attention je vais me heurter au sentiment nationaliste « La france leur a tout donné !!! JE TRAVAIL POUR LEUR FILER LE RMI ET EUX ILS S'AMUSENT A TOUT CASSER » Whaaa, la bonne réaction. Genereux et tout, on sent que les gens qui pensent comme ça on envie de faire de la France un pays ou tout le monde aurait sa chance.
« Le racisme... Tu vas voir de près ce qui se passe dans les banlieues, tu t'aperçois que les délinquants sont , pour une très grande majorité, des gens de couleur. C'est la réalité, et pourtant, si tu le dit, tu es un raciste, un Nazi... Décrire la vérité, dans ce pays, c'est du Nazisme! »
Non, on peux expliquer ce phénomène avec des arguments sociologique. Mais peut importe leur couleur, c'est pas le débat... A croire que tu as l'impression que l'on te prenne pour un facho. La peur de tous les facho Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871'

« Tu te mets à la place des "jeunes"? Bon, met-toi à la place des policiers, maintenant. vas un peu discuter avec eux. tu crois qu'ils sont tous alcoolos, beaufs et fachos? Apparemment, certains les mettent tous dans le même sac... Imagine-toi flic un instant... Quel serait ton comportement? »
Je ne nie pas que cette atmosphère est insuportable pour les policiers, je le comprend bien. C'est vrais ils se font agresser, mais faut pas croire que ça va dans un seul sens Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 De toute manière sur ce point on se rejoindra pas. Toi tu dis que c'est la faute aux casseurs, moi je dis que c'est la faute à l'état si les casseurs sont des casseurs. C'est pas plus compliqué. Après toi tu ne comprends pas que l'on puisse pèter un cable dans ce genre de situation, moi je comprends.

« Les hommes politiques, maintenant. Sarkozy? Evidemment, qu'il est démagogue! Il n'y a plus que ça qui fonctionne, depuis Miterrand. Ses termes te choquent? Mais sais-tu que la France est au bord de la révolte? »
Pourquoi voudrais tu que ça me choque ? La france se révolte déjà, elle fout le feu aux bagnoles Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871

« Il faut aussi que tu comprennes que quand tu dis de quelqu'un qui a fait du mal, qui a nui à son ou ses concitoyens, "oui, mais il faut le comprendre...", tu es très près de cautionner et légitimer son acte. Moi, par exemple, en ce moment, j'ai des problèmes multiples (argent, famille, travail, santé), alors je vais te casser la figure et tu vas dire qu'il faut me comprendre (Bon, je sais, l'image est un peu caricaturale, mais...). »
Bah ouais, en gros ces ça. Tu trouves ça mal d'être compréhensif, de trouver assez de force pour pardonner son prochain ? Plutôt que de condamner et faire encore plus de mal ? Oeil pour Oeil, dent pour dent, c'est pas ma philosophie. C'est pas en tapant sur les doigts qu'on change un homme.

« J'avoue ne pas comprendre ta vision des choses; au risque de me répéter, tu défends des gens qui font du mal, qui nuisent à leur prochain. » Et toi ? Tu nuis pas à ton prochain ? Tu sais y'a pas que les actes physique, les dégradations matériel qui blesse. On est tous les même avec des notions des choses différente. Il est très facile de condamner, c'est tellement simple de rejeter sur les autres Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871
On oublie trop souvent que le simple fait de ne pas vouloir comprendre les gens coupe le dialogue et amène à l'incompréhension, ce qui conduit à cette situation et des deux cotés.


« ras-le-bol contre ceux qui leur pourrissent la vie. »
Ouhaaa quel pensée constructive ! Eliminons les geneurs Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871

« Français: ras-le-bol contre ceux qui leur pourrissent la vie. Et aujourd'hui, les mots de Antonin me choquent plus que ceux de Sarko. »
La france est une garce Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 Une pétasse Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 9679
Tu préferes ?

« J'espère que tu ne vois pas dans mes mots une attaque personnelle, simplement mon point de vue est radicalement différent du tien. »
Nan, t'en fais pas, je suis au dessus de ça.


Je passe a magio Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871
« Anto, je crois que tu te fais l'avocat du diable là. Je suis sur que t'as raison, que des jeunes essayent de se faire entendre, qu'ils ont en marre du racisme et des préjugés. Mais je suis sur aussi que ces personnes sont différentes de celles qui s'amusent à brûler des voitures. »

J'ai rien cautionner ! Si expliquer les choses est un crime alors vivons dans l'intolérance !

Andromac'h

« Cela ne veut pas dire qu'il veut virer les jeunes! Ne jouez pas sur les mots! Peut-être qu'il s'est mal exprimé, mais le sujet principal est facilement compréhensible... »

Peut être pour toi, mais pas pour tout le monde ! Autrement comment explique tu cette situation ? La violence n'est pas dans les gènes ni dans la couleur de peau ! Comment expliquez vous ces emeutes si vous rejettez les explications que je vous donne ? Vous preferez rester et condamner, libre a vous mais moi je veux pas d'un monde où l'intolérance prédomine.


« Et puis un mot comme ça sur le racisme... A chaque fois qu'un noir est inculpé, on parle de racisme... c'est encore un argument bateau... »

Je n'ai pas ce sentiment là.


« "Sarkko ramène les immigré clandestins à la frontière! C'est un raciste!"
Je vous le dis, le peuple français est l'un des peuples les plus c*ns au monde...
Et ca ne changeras pas, vu la nouvelle génération... »
Oui, quand on te lis, c'est sûr ! (oups désolé j'ai pensé trop fort) Nan faut arreter de culpabiliser les autres et prendre sur soit même. On est tous imparfait, ce sont nos actions nos paroles qui entraine cette situation. C'est pas un hasard si la planète tourne comme ça.

Yugop

« La différence aujourd'hui, c'est que, au lieu de générer des violences au nom de plus de justice, il me semble (et c'est uniquement mon avis) que cette fois, ce genre de débordements n'est accompagné d'aucune réfléxion ou revendication. »
C'est parce qu'on la vie aujourd'hui même aucun recule donc on ne peu en faire aucune interprétation. Et puis souvenez vous que la vision du globe c'est celle qu'on a de nos vainqueurs.

« Rejet de la faute sur l'homme de paille politique du moment, sur la police, sur toutes les institutions, même quand elles n'ont rien à voir avec le probléme ... Un effet de l'individualisme qui régne en tant que régle absolue, peut être. Puisque chacun est seul devant le monde, pourquoi se préoccuper d'autre chose que son propre bonheur ? »
Parce que le sentiment de faire le bien est enrichissement moralement Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 Mais suivant tes moeurs ta culture et ta pensée tu t'enrichiras différemment.

« Le choix est vite fait ... Pourquoi essayer de "s'intégrer" (beurk, le mot ! Ca implique d'adopter un comportement formaté pour correspondre au "profil" du monde du travail, et finalement de la majorité blanche ! Imaginez un type qui arrive à son entretien d'embauche en djellabah ... De maniére concréte, où est le probléme ? C'est pas parce que le vêtement est différent de celui des autres que ça s'en ressentira dans le boulot ! Et pourtant ... D'ailleurs j'ai prit comme exemple leé vêtement pour être plus politiquement correct Vous voyez où je veux en venir ?) »

C'est vrais ! Dommage que tu es mis une parenthèse Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 199360


PiErRoT Le FoU
« en y regardant de plus près ont y vois des défauts dans les 2 parties »

Evidement.

FreeD
« A savoir que les jeunes qui cometent de tels actes ne font qu'empirer les choses, les hommes politiques utilisent cette violence pour leur propre image alors au lieux de faire avancer les choses, ces jeunes poussent les gens a les hair »

C'est vrais. La violence n'est pas la bonne solution.

Lehael

« Où est la justice ici? Où est même une notion d'humanité la-dedans? »
Bah, l'humanité elle est plus là du moment où tu ne la comprends plus.

« Finallement, je ne trouve pas le bon mot, de peur de me faire mordre dans ce forum. »
Roo, ça fait si mal la confrontation ? Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871

« Et paf! ils sont électrocutés. Je crois que c'est à partir de là que la bagarre à commencé. Pas sur, mais si c'était cela... »
Ouais mais y'a des causes bien plus profonde. C'est la goutte d'eau qui fait debordé le vase.
« A Bruxelles, j'ai entendu(comme une autre personne sur le sujet la dit) que 5 voitures ont été incendiées...Ca porterait presque à rire. »
Et pourquoi ? En effet c'est un effet de mimétisme MAIS s'ils n'étaient pas dans la même logique que les casseurs français ils ne le feraient pas. Autrement dit, ca signifie qu'ils se retrouvent dans ce mal-être.

« Maisje trouve que tu prends un peu trop la défense de ces chères racailles qui foutent le bordel dans leur propre cité... »
Expliquez moi mon erreur, je ne comprends pas.

« Mais quel vase! On en revient alors aux faits... »
C'est ça le probleme ! Je veux faire prendre conscience à tout le monde que cette coupe déborde et quelle continuera a debordé tant que les causes de ce bordelles ne seront pas dans toutes les têtes. Car rien n'est plus important que de comprendre ce qu'il nous arrive pour éviter l'erreur futur... Et pourtant ! On reproduit sans arrêt le même schema.


El-zopilote
« NB: vous avez remarqué que Maître Antoninus ne poste plus? En fait, il doit jubiler devant son écran! Il sort quatre lignes, et on en fait quatre pages.... Bravo Anto! Tu feras un bon politique ( j'avais envie de te charrier un peu...) »
MDR ! Ca fait deux heures que je tapes comme un fou sur mon clavier ! Je reviens d'un conseil d'administration de 4H de mon bahut Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 J'ai pas beaucoup dormis cette semaine, pourtant je suis là et je m'exprime, je vous réponds tous un par un car je n'ai pas peur d'assumer mes opinions, car je suis sûr de mes propos et que vos visions n'ébranle en rien ma position, au contraire, elle me renforce. Je cerne votre raisonnement, vos valeurs, votre tempérament Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 9679 j'aime ça !!! mouahaha

« Le but du "jeu" est de faire parler de soi, et choquer est une bonne vieille méthode: un Ministre qui "passe les cités au Karcher", un groupe de Rap qui se nomme NTM (pour ceux qui n'ont pas connu: Joey Starr + Kool Chen => NTM, nique ta m...), c'est exactement la même chose. je provoque, on parle de moi, j'ai gagné. »

Ce sont deux pensées extrêmes qui s'affronte en effet. Mais n'oublions pas que Joey starr n'est pas premier ministre et qu'il n'a pas demandé à gerer un pays entier !


J'ai rien a ajouter d'autre. Juste, ne croyez pas m'avoir à l'usure.

Bye à tous Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871
En souhaitant qu'une atmosphère plus propice au dialogue s'instaure...
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile11

Tsukasa-kun
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 1:37
EL ZOPILOTE a écrit:
Dans ce topic, je trouve l'avis des Belges très intéressant; leur vision est extérieure, donc à priori plus neutre que celle des Français.

Oui c'est également mon avis ^^, lire ce que voient les gens qui ne vivent pas cela chez eux apporte une autre vision des chose ^^.

EL ZOPILOTE a écrit:
Tu crois que les casseurs de ces derniers jours attachent une quelconque importance à la politique? La violence se répand en Province, simplement parce que "on est des vrais, nous, on va faire mieux" (si, je l'ai entendu dans la rue).
La casse est un sport, un concours!

Ce n'est pas toi qui disait de ne pas mettre tous le monde dans le même sac, environ 5 ligne au dessus =p.
Oui il y en a qui n'en on rien a faire de tout ce ci et qui casse pour le plaisir. Mais il y en a également qui on des choses à dire, et qui ne seront jamais écouté, ou écouté à moitié.

Arleya a écrit:
Je crois que pour la plupart les seuls information politiques qu'ils ont sont celles vues à la télé et basta ou par leur journal qui ne manquent pas une seul occasion de démonter le gouvernement car cela fait écouter et vendre.

Oui la je suis d'accord, mais à qui la faute ? C'est "jeunes" comme tous le monde les appellent, ce qu'ils voient ce sont les fait raconté dans les journaux, à la télé, imagine toi à leur place, franchement desfois quand je lit les journaux j'ai honte pour leur auteurs, qui déforme et arrange les propos pour faire du sensationelle a chaque fois.
Donc oui, le problème vient en partie de cela, la desinformation, ils nous font voir ce qu'ils veulent, et n'avons pas d'autre choix.

Lehahel/Haara a écrit:
Comme dit plus haut, ce sont aussi des gamins de 10 ans qui aident les plus grands.
On peut se demander, font-ils ça pour déconner? Quelle bande de cons...
On peut se demander, sont-ils manipulés par les plus vieux? Quelle bande de cons, ces "jeunes" qui manipulent...

Pas la peine de chercher plus loin pourquoi ces gosses agissent ainsi, qui osera dire qu'il n'a jamais voulu faire comme "les grand"à cette age la ? Les "gosses " sont ceux qui sont les plus facile à manipuler.
Ils non rien a voir et ne savent pas pourquoi ils le font, mais ils continueront.
Voila une mentalité que l'on retrouve de part le monde et de part l'histoire.

EL ZOPILOTE a écrit:
Le but du "jeu" est de faire parler de soi, et choquer est une bonne vieille méthode: un Ministre qui "passe les cités au Karcher", un groupe de Rap qui se nomme NTM (pour ceux qui n'ont pas connu: Joey Starr + Kool Chen => NTM, nique ta m...), c'est exactement la même chose. je provoque, on parle de moi, j'ai gagné.

Bas alors pourquoi tout le monde ne ferai pas pareil, les gens des "cités" veulent se faire entendre, personne ne les ecoutent ==> Ils petent tous et choquent tous le monde (ils on gagnés).
(Ne pas oublié que je separe les gens ayant des revendication politique et sociale, des "casseurs" qui font cela pour le plaisir).


Et j'ai vu je sais plus ou dans le topic quelqu'un parler de manifestation calme :

- Cela reviendrai au même les "casseurs" en proiteraient pour foutre le bordel.
- Et les manif merci mais j'y crois plus trop non plus, quand tu fait un manif étudiantes, (organisé avec service de secu, et trajet delivré à la mairie), la mairie envoie un ploton de gendarmerie pour encadrer la manifestation et choper les casseurs (geste bienvenue), mais quand la sous prefecture envoie 2 ploton de CRS (avec bouclier, tonfa, lacrymo, vehicule...) pour bloquer la manifestation qui se presenté bien. Et que les CRS commence à tirer des lacrymo sans sommation dans la manifestation (ou il y avait des gosse en poussette -_-" ) et chargent la manifestation. Je suis désolé mais la c'est du n'importe quoi, surtout quand on apprend d'ou le sous prefet à reçu l'ordre d'envoyer les CRS (sa aide de connaitre des gens à la mairie.)
Pas la peine de venir me dire que je n'etait peu etre pas au courant de tous ce qui ce passait dans la manif, j'était dans l'organisation, donc j'ai eu le rapport du plotons de gendarmerie sous les yeux -_-


Bon voila ce que j'avais à dire, apres ce n'est peut etre pas le cas général, mais juste ce que je constate chez moi. Après si vous me demontrait que j'ai faux, alors je l'accepterai ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://openjdr.free.fr


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 9:37
Tsukasa-kun a écrit:

Ce n'est pas toi qui disait de ne pas mettre tous le monde dans le même sac, environ 5 ligne au dessus =p.
Oui il y en a qui n'en on rien a faire de tout ce ci et qui casse pour le plaisir. Mais il y en a également qui on des choses à dire, et qui ne seront jamais écouté, ou écouté à moitié.

C'est clair, dans une révolution tout le monde n'est pas conscient des enjeux mais pourtant il y'a tout de même un sentiment d'être laissé de coté, mis à l'écart des gens de cette nation. Après il est certains que les tords de ce replis sont partagé mais quand même :/ Quand vous voulez vous integrer quelque part et que vous ne partez avec un handicap, je crois que c'est plutôt au autre de vous aider à vous integrer. Je juge les aides actuelle complétement insuffisante.

Et puis, la télé a vite fait de discrédité un mouvement, j'ai pas envie de m'aventurer dans un sujet que je n'ai pas vraiment réfléchis mais je pense que si les journalistes veulent protéger ce systeme, il est de leur possibilité de faire passer tous les gens pas content pour des casseurs, sur ce point je suis d'accord avec Tsukasa et même sur les autres points d'ailleur.

Beaucoup d'entre vous me reproche ma tolérance. Mais imaginez que vous soyez juger par une majorité, que tout le monde vous condamne et que personne ne fait de geste vers vous... Qui vous écoutera, qui vous apaisera ? Pensez vous vraiment qu'un coup de baton vous fasse changer votre position ? Je crois qu'au contraire, l'on ne vous fera rien accepté et tout prendre en horreur ! Si nous ne partageons pas nos tords, aucun dialogue n'est possible. L'orgueilleuse France aura elle le courage de faire des concessions pour entamer un dialogue avec les Français qui se sentent mis de coté ? Et les casseurs avoueront ils qu'ils n'auraient rien dû casser ?
Je crois que partie comme c'est partie, y'aura aucune concession de part et d'autre. Deja faudrait il qu'un leader accepté par la plus part des casseurs soit médiatisé.

Enfin, il y'a tout de même une prise de conscience qui s'opère chez tout le monde, la France peut être inquiétée par sa population révoltée ! Alors, ça suffit, que cela n'aille pas plus loin, que le gouvernement fasse les concessions de sa politique désastreuse, ça calmera les choses, ensuite qu'ils trouvent des solutions ! S'ils n'en sont pas capable, alors que les électeurs fasses le bon choix en 2007... En esperant qu'un politicien ne communique pas en fonction de la place de président qu'il convoite mais plutôt avec les convictions qu'il a épousé.
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 11:05
Je cite Antoninus:

"Pourquoi voudrais tu que ça me choque ? La france se révolte déjà, elle fout le feu aux bagnoles ^^"

La France? Quelques milliers d'individus représente la France, pour toi? La révolte est "de l'autre côté"; mais cet "autre côté" répugne à la violence (attention, guillemets très importants, il ne s'agit pas d'opposer des "clans", voir plus bas). Et puis, si la révolte, c'est nuire à son voisin, il faudra redéfinir le mot révolte.

Anto, il faut que tu comprennes....
Relis les posts, tout le monde a dit la même chose:
-il y a des gens qui souffrent d'une mise à l'écart, d'une situation sociale, d'une ségrégation, ceux-là sont la majorité silencieuse;
- il y a des gens qui cassent par sport, par loisir, et qui desservent les premiers.

Comprends-tu qu'en défendant les seconds, tu nuis aux premiers?

Il faudrait aussi arrêter de vouloir culpabiliser les gens, comme si chacun d'entre nous était coupable de la situation actuelle. Ca rappelle furieusement le péché originel de la religion Chrétienne.

Et puis, une chose me désespère... C'est l'amalgame casseur=jeune=immigré=victime de ségrégation. C'est dans cet amalgame que les médias se vautrent délicieusement. Et chaque fois que l'on s'exprime sur le sujet, on se sent obligé de préciser "attention, je ne met pas tout le monde dans le même panier".

Il faudrait, aujourd'hui, penser à tous ces individus, immigrés ou descendants d'immigrés, et tous les gens en situation sociale difficile, qui ont une furieuse envie de s'en sortir; chaque casseur, chaque voiture brûlée, chaque agression leur font un peu plus de mal. Si tu veux vraiment les aider, cesse de les confondre avec les délinquants. Une fois encore, ce ne sont pas le mêmes.
Voir le profil de l'utilisateur


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 11:31
Antoninus a écrit:


Enfin, il y'a tout de même une prise de conscience qui s'opère chez tout le monde, la France peut être inquiétée par sa population révoltée ! Alors, ça suffit, que cela n'aille pas plus loin, que le gouvernement fasse les concessions de sa politique désastreuse, ça calmera les choses, ensuite qu'ils trouvent des solutions ! S'ils n'en sont pas capable, alors que les électeurs fasses le bon choix en 2007... En esperant qu'un politicien ne communique pas en fonction de la place de président qu'il convoite mais plutôt avec les convictions qu'il a épousé.

Bien sûr, Anto. Mais ce n'est qu'un doux rêve, malheureusement...
Cela fait plus ou moins trente ans que la polique est désastreuse.
Tout d'abord, beaucoup sont encore dans cette croyance absurde: la Gauche c'est les gentils, la Droite, c'est les méchants.
Le gouvernement qui a fait la politique la plus à droite, la plus capitaliste, ces dernières années, c'est le gouvernement Socialiste de Miterrand.
Savez-vous que Miterrand était un truqueur (faux attentat de l'observatoire), un grand bandit (affaire Urba, 520 communes Françaises rackettées), un assassin (il a fait tirer sur la foule lorsqu'il était Ministre de l'intérieur dans le gouvernement de Mendès-France, il a fait sauter le Rainbow Warrior, bateau écologiste, avec les gens qui étaient dessus, affaire Lucet, etc )?
Moui... il a été élu deux fois, pas mal. Il était "de Gauche", normal....
Je crois que ces votes résument tout.

Je voudrait citer Pierre Desprosges: "Si il y a quelque chose au monde que je déteste autant que la gauche, c'est la droite". Pareil !

On n'est pas sorti de l'auberge, Anto.
Voir le profil de l'utilisateur


Timit
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 13:34
El Zopilote , je pense pas qu'Anto prenne la défense des acteurs de cette "révolte", il tente juste d'expliquer le pourquoi du comment..
Voir le profil de l'utilisateur


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: ayaaa je lache pas l'affaire ^^   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 13:49
« - il y a des gens qui cassent par sport, par loisir, et qui desservent les premiers. »

Oui, mais a part qu'ils cassent ces gens là ne sont pas différent des autres ! Eux aussi peuvent être victime de discrimination, eux aussi sont mal où ils vivent seulement ils l'expriment de façon différente ! Certes c'est condamnable, mais ne négligeons pas la provenance du malaise. La tu classes les individu comme ça t'arrange. L'esprit humain est complexe, les influences sont complexe, on ne peu pas raisonner si facilement là dessus, il faut donc catégoriser un minimum. J'ai pu mal m'exprimer et faire comprendre certaine chose de travers, je te l'accorde, mais je ne partage pas ta vision sur la banlieue.

« Et puis, si la révolte, c'est nuire à son voisin, il faudra redéfinir le mot révolte. »

Mais tu crois qu'une révolution est toute blanche ? Tu crois qu'il n'a pas fallu nuire à la royauté pour la détruire ? Une révolution n'est pas héroïque ! Il y' a du mauvais comme du bon, c'est un mouvement de masse où les esprits sont surexcités. « Action violente par laquelle un groupe se révolte contre l'autorité politique, la règle social établie » Il n'a jamais été question de justice ou autre chose.

« Comprends-tu qu'en défendant les seconds, tu nuis aux premiers? »
Explique moi, ça je ne comprends pas.

« Il faudrait aussi arrêter de vouloir culpabiliser les gens, comme si chacun d'entre nous était coupable de la situation actuelle. Ca rappelle furieusement le péché originel de la religion Chrétienne. »

Ouais on m'a déjà reproché de raisonner comme la bible, pourtant je suis tout sauf croyant. Comme je l'ai dis un peu plus haut, les influences sont complexe, si on part du principe que c'est jamais nous et toujours les autres alors plus personne n'a tord. Donc je préfère accepté le fait que tout ce que je fais puisse ne pas aller qu'en seule direction, c'est à dire le bien de l'humanité. De toute manière, dès l'instant où l'on confronte nos opinions, des mauvaises interprétations sont faites puisque le français est bien trop limité pour exprimer sa parfaite pensée ou alors il faudrait une maîtrise de la langue hors du commun.

« Si tu veux vraiment les aider, cesse de les confondre avec les délinquants. Une fois encore, ce ne sont pas le mêmes. »
j'ai déjà repondu plus haut à savoir que tu ne peux classer les gens sur le simple fait qu'ils cassent ou non. Enfin, tu le peux mais dans ce cas là, tu t'arrêtes a la violence de leur expression et ne cherche pas à comprendre la source de leur mal-être. C'est la que nos pensées divergent.

« Tout d'abord, beaucoup sont encore dans cette croyance absurde: la Gauche c'est les gentils, la Droite, c'est les méchants. »
Ah ? Si les gens pensaient comme ça, crois moi que la gauche serait au pouvoir. Prends tu les électeurs de gauche pour des crétins finis qui n'ont pas compris les enjeux ?

« Cela fait plus ou moins trente ans que la polique est désastreuse.
Tout d'abord, beaucoup sont encore dans cette croyance absurde: la Gauche c'est les gentils, la Droite, c'est les méchants.
Le gouvernement qui a fait la politique la plus à droite, la plus capitaliste, ces dernières années, c'est le gouvernement Socialiste de Miterrand.
Savez-vous que Miterrand était un truqueur (faux attentat de l'observatoire), un grand bandit (affaire Urba, 520 communes Françaises rackettées), un assassin (il a fait tirer sur la foule lorsqu'il était Ministre de l'intérieur dans le gouvernement de Mendès-France, il a fait sauter le Rainbow Warrior, bateau écologiste, avec les gens qui étaient dessus, affaire Lucet, etc )?
Moui... il a été élu deux fois, pas mal. Il était "de Gauche", normal....
Je crois que ces votes résument tout. »
Oui, toute les affaires ne sont pas nettes. Mais encore une fois, tu réduis les causes à un facteur et c'est celui qui t'arranges donc forcément ^^' (oui, oui, j'ai surment fais pareil aussi xD)
Tu fais ressortir les points négatifs, je vais te faire ressortir le positif à mon sens ! Il a abolie la peine de mort, ce qui est une grande avancée pour toute la société française. Mais bon, je connais pas cette époque, j'étais trop jeune donc je n'en parlerais pas.

« On n'est pas sorti de l'auberge, Anto. »
Ouais ben, évitons de nous enivrer à l'intérieur de cette auberge et cherchons des solutions pour en sortir. Peut être qu'une clef traîne quelque part ^^


EDIT:

MDR
[quote=le monde]Un homme de 53 ans a par ailleurs été grièvement blessé en fin d'après-midi par une haltère jetée depuis un immeuble d'un quartier de Nice touché depuis quatre jours par plusieurs actes de violence urbaine, sans qu'il y ait un lien certain avec les violences. A 4 heures, il était toujours dans un "état critique", selon la police.[/quote]
C'est vraiment du four tout ...
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile11

darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 14:41
A mon humble avis...

Premièrement:Je n'ai malheureusement pas lu toute les choses que vous avez mises avant car c'est long et répétitif d'une personne à l'autre ^^;

(Mode topo-ON)

Cette révolte ne vise personne,et c'est bien ça le problème des "dictatures démocratiques" ,comme les appelait notre grand ami à tous,Stanley Kubrick.

On ne sais pas d'ou vient le problème,d'ailleurs, pourquoi la France a un problème alors que c'est le peuple Français qui vote?
La grande majorité des Français a voté en 2002 pour ségrégationner les banlieues et les gens avec.
Logiquement,les "banlieusards" n'auraient pas le droit de faire les marioles et crier à l'injustice puisque,comme tout le monde le sait,la majorité l'emporte ^^.
Cette situation est sans-issue,le monde est sans-issue,chacun pour sa pomme;aide ton voisin,il te bouhffera la main.
C'est triste,mais c'est comme ça et ça sera toujours comme ça,des riches,des pauvres.
Et si par chance,certains pauvres deviennent riche,ils martyriseront les pauvres à leur tour,sans le faire exprès.
Chacun défend ses interets,il y a plus de riches que de pauvres dans notre pays donc les pauvres sont délaissés.
Vous quitterez un super duplex de 600m²,une belle viture,une vie riche et tranquille, pour changer la situation de milliers de pauvres?

Le monde est égoïste et pourtant c'est nous qui le faisons ^^



Pour ce qui est de la défintion de la révolution:Aujourd'hui,ce n'en est pas une,il n'y en aura surement jamais,on est enfermé(voir plus haut xP)par nous-mêmes.

Je dirais qu'une révolution s'opère quand une majorité s'attaque à une minorité oppressante.Même si la majorité de la minorité(oullla x_x"") n'est pas vraiment coupable d'être riche,on la tue.
Prenez le Ché que beaucoup ont fièrement épinglé sur leurs sacs à dos.
Bien sur,il a fait de grande choses,mais il a aussi trucidé des innocents.
Le héros devient le méchant pour certain,dualité paradoxale ^^.

Je ne dis pas que les jeunes des banlieues ont tort de se battre.Juste qu'ils le font mal.
Ils sont les acteurs inconscients de la machine "Peur" de Sarkozy et Le pen.
Voir le profil de l'utilisateur

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile10

Arleya
Guilde(s) : Clan Quincy
Profession dans So : Petite druide elfique
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 14:50
Citation :
Un homme de 53 ans a par ailleurs été grièvement blessé en fin d'après-midi par une haltère jetée depuis un immeuble d'un quartier de Nice touché depuis quatre jours par plusieurs actes de violence urbaine, sans qu'il y ait un lien certain avec les violences. A 4 heures, il était toujours dans un "état critique", selon la police
Ca ne m'étonne pas vraiment qu'un truc pareil arrive à Nice , je suppose que cela c'est passée à l'ariane.

Le lancer de cadies ,haltéres, et autre objets est devenue un sport a part entiere même sur les pompiers tentant de soigner un bléssée dans ce quartier chaud de Nice assez réputées dans la région.

(Qui est d'ailleur un exemple aprmi tant d'autres mais bon)
Voir le profil de l'utilisateur


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 14:58
Alors...

"Oui, mais a part qu'ils cassent ces gens là ne sont pas différent des autres ! Eux aussi peuvent être victime de discrimination, eux aussi sont mal où ils vivent seulement ils l'expriment de façon différente ! Certes c'est condamnable, mais ne négligeons pas la provenance du malaise. La tu classes les individu comme ça t'arrange."

Justement, le fait qu'ils cassent change tout.
En vérité, ça ne m'arrange pas du tout, j'aimerai que ça soit aussi simple. Je ne classe personne; pour moi, chacun se classe par ses actes, et non par les idées qu'il exprime. Il est un peu trop facile d'étaler de grandes idées (je ne parle pas pour toi, je te sais sincère) lorsqu'on n'est pas touché. Cette fameuse phrase, "moi, je suis de gauche", je l'ai trop souvent entendue par la bouche de gens égoïstes et intolérants.


"Mais tu crois qu'une révolution est toute blanche ? Tu crois qu'il n'a pas fallu nuire à la royauté pour la détruire ?"

Très juste. Pour détruire les Rois, on les a guillotiné, on n'a pas brûlé les charrettes ou l'échoppe du barbier.


« Comprends-tu qu'en défendant les seconds, tu nuis aux premiers?
Explique moi, ça je ne comprends pas. "

Les casseurs sont une minorité, je pense qu'on est d'accord. Beaucoup de gens, dans la même situation sociale qu'eux, luttent pour montrer un autre visage, une autre image, et ces efforts sont réduits à néant par les casseurs, puiqu'il y a amalgame et généralisation.
Je cite: "moi je suis de la cité xxx, et je ne suis pas un casseur!" Le malheureux se sent obligé de se défendre, alors qu'il n'a rien fait! Je suis de tout coeur avec lui, c'est pourquoi je suis contre les casseurs, ou plutôt contre le fait de casser.


"Ouais on m'a déjà reproché de raisonner comme la bible, pourtant je suis tout sauf croyant."

Je ne parlais pas du tout de toi! Je parlais d'un certain discours en général.


"Prends tu les électeurs de gauche pour des crétins finis qui n'ont pas compris les enjeux ?"

Non, je pense que la notion de gauche-doite est totalement désuète.


"tu réduis les causes à un facteur et c'est celui qui t'arranges donc forcément ^^' (oui, oui, j'ai surment fais pareil aussi xD)
Tu fais ressortir les points négatifs, je vais te faire ressortir le positif à mon sens ! Il a abolie la peine de mort, ce qui est une grande avancée pour toute la société française."

Là encore, ça ne m'arrange pas du tout... Mais comment développer cela sans faire trente pages? Je suis donc obligé de me servir d'exemples, de raccourcis.
L'abolition de la peine de mort, une avancée? Voilà un très, très complexe sujet....
Si on l'aborde ici, on est foutu!


Et je vais encore prendre le risque d'un raccourci, pour expliquer cette désuétude gauche-droite.

=> je veux faire du social
=> J'ai besoin de pognon pour faire du social
=> je dois prendre ce pognon à quelqu'un
=> donc ce quelqu'un doit en avoir et/ou en gagner
=> capitalisme....

Gauche? Droite? Parlons plutôt de point d'équilibre à rechercher...
Voir le profil de l'utilisateur


Timit
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 15:28
le monde a écrit:
Un homme de 53 ans a par ailleurs été grièvement blessé en fin d'après-midi par une haltère jetée depuis un immeuble d'un quartier de Nice touché depuis quatre jours par plusieurs actes de violence urbaine, sans qu'il y ait un lien certain avec les violences. A 4 heures, il était toujours dans un "état critique", selon la police.
De toutes façons dès qu'il y'a une violence quelconque dans une cité (ce qui est assez courant faut le dire), ils (les médias x)) le rapporte forcément a ce qui se passe en ce moment, c'est vraiment très con :p[/quote]
Voir le profil de l'utilisateur


.Silsis
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 16:35
C'est vrai ^^
Mais bon...'faut bien qu'il disent quelque chose...
En fait, les médias, c'est pas si mal, mais faut écouter ce qu'ils disent en se rapellant qu'il sont pas toujours dans le vrai...

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 16:40
Citation :
« Justement, le fait qu'ils cassent change tout. »
Oui, ça change tout ! Pour ceux qui ne veulent pas voir plus loin, en effet.
Citation :

« En vérité, ça ne m'arrange pas du tout, j'aimerai que ça soit aussi simple. Je ne classe personne; pour moi, chacun se classe par ses actes, et non par les idées qu'il exprime. Il est un peu trop facile d'étaler de grandes idées »
Citation :
« (je ne parle pas pour toi, je te sais sincère) »
Tu devrais, je suis sincère mais les actes ne suivent pas toujours même quand on l'est de tout coeur.

Citation :
« lorsqu'on n'est pas touché. Cette fameuse phrase, "moi, je suis de gauche", je l'ai trop souvent entendue par la bouche de gens égoïstes et intolérants. »
Je comprends pas ce que ça vient faire ici ^^'

Citation :
« Très juste. Pour détruire les Rois, on les a guillotiné, on n'a pas brûlé les charrettes ou l'échoppe du barbier. »
PTDR, non c'est vrais, quand les gens sont allé prendre la bastille, ils n'ont pas tout cassé ^^ Tout est resté intact ! Whaaa quel citoyenneté il faisait preuve à l'époque.
Citation :

« Les casseurs sont une minorité, je pense qu'on est d'accord. Beaucoup de gens, dans la même situation sociale qu'eux, luttent pour montrer un autre visage, une autre image, et ces efforts sont réduits à néant par les casseurs, puiqu'il y a amalgame et généralisation.
Je cite: "moi je suis de la cité xxx, et je ne suis pas un casseur!" Le malheureux se sent obligé de se défendre, alors qu'il n'a rien fait! Je suis de tout coeur avec lui, c'est pourquoi je suis contre les casseurs, ou plutôt contre le fait de casser. »

Mouais, t'as pas tord. Seulement, les casseurs ils sont pas casseur sans raison, c'est le coeur du problème, et c'est ça que je défends. Après, peut être que grâce à ces casseurs, la situation va s'ameliorer grâce à une prise de conscience collective * rêve * Qu'en sait-on ? De toute manière, ce résultat là on le doit a la politique qui a été mené sur le logement c'est 40 dernière année.

« L'abolition de la peine de mort,[...]
Si on l'aborde ici, on est foutu! »

Ouais, ça c'est clair !


Darkbouh

« Je ne dis pas que les jeunes des banlieues ont tort de se battre.Juste qu'ils le font mal. »
Ouaip =/
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 20:51
Anto... Quand tu t'apercevras que les types qui brûlent les voitures aujourd'hui le font gratuitement, que les revendications des habitants des cités ne les touchent pas et leur servent juste de prétexte, on aura avancé...

"PTDR, non c'est vrais, quand les gens sont allé prendre la bastille, ils n'ont pas tout cassé Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 Tout est resté intact ! Whaaa quel citoyenneté il faisait preuve à l'époque."

Tu ne sais pas que la Bastille était un symbole du Pouvoir?
(mais pourquoi je répond à ça, moi ????)

"De toute manière, ce résultat là on le doit a la politique qui a été mené sur le logement c'est 40 dernière année."

Là, on est d'accord! C'est une cause majeure, en effet.

Bon, je ne poste plus, ça commence à ressembler à une dispute.
Pas de ça chez nous !

:anto:
Voir le profil de l'utilisateur

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile13

Kiryu
Guilde(s) : Edoras
Profession dans So : Branleur
Personnage secondaire : MiTsuO~ / Kyojiro'
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 20:56
Le pire c'est que ils se brûlent entre eux

J'ai un pote qui s'est fait brûlé sa caisse :x donc il est plus que temps que sa se calme je pense
Voir le profil de l'utilisateur


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Mer 9 Nov 2005 - 21:19
EL ZOPILOTE a écrit:
Anto... Quand tu t'apercevras que les types qui brûlent les voitures aujourd'hui le font gratuitement, que les revendications des habitants des cités ne les touchent pas et leur servent juste de prétexte, on aura avancé...

"PTDR, non c'est vrais, quand les gens sont allé prendre la bastille, ils n'ont pas tout cassé Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871 Tout est resté intact ! Whaaa quel citoyenneté il faisait preuve à l'époque."

Tu ne sais pas que la Bastille était un symbole du Pouvoir?
(mais pourquoi je répond à ça, moi ????)

"De toute manière, ce résultat là on le doit a la politique qui a été mené sur le logement c'est 40 dernière année."

Là, on est d'accord! C'est une cause majeure, en effet.

Bon, je ne poste plus, ça commence à ressembler à une dispute.
Pas de ça chez nous !

:anto:

Bon, tu as pas compris là ou je voulais en venir Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 5871
Nan, je disais que bien d'autre chose que la bastille avait été detruit, que des magasins avaient été detruit aux environs. Voilà tout. Je me suis mal exprimé Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515


Pour ceux que ça interesse de comprendre...

La Rumeur - Ecoute le sang parler
L'ombre sur la mesure [2002]



[Ekoué]

Ecoute le sang parler, écoute le sang parler, écoute le sang…

On nous a confisqué nos vies, paroles d’un père de famille instruit, loin, très loin de ces comptes rendus accablants. Un regard noir suffit, jeté du coin de l’œil, crevé d’orgueil et de mépris pour éveiller ces instants enfouis. Avec le prima du verbe sur leurs écrits, intoxiqués de références, falsifiés jusqu’à la moelle des os, aussi inepte que sans honte, me dit mon père, à relater des affres sans colmater ces balafres et cicatrices de guerre laissées par des années de torture, entre les rouages d’une machine à broyer nos traditions et cultures. Parle-moi de ces milliers d’hommes sacrifiés au pays ! Parle-moi de ceux qui, à l’heure où j’écris, creusent de leurs mains des fosses communes, une par une, pour accueillir leur destin ! Parle-moi de ces réclamations ouvrières noyées dans le sang ! Puis de ces consensus de bons sentiments humanitaires de ces blancs, donneurs de tapes dans le dos, amateurs d’exotisme, l’exemple d’une vertu chrétienne suppôt du colonialisme. Dans ces longs silences d’après témoignages dignes d’une éloge funèbre, mon père, avec cette lucidité d’un grand révolutionnaire, me fait comprendre que la peur n’est qu’une mauvaise conseillère, et le doute l’entreprise du bourreau, pendant que l’Afrique compte ses morts, ses mythes et ses corbeaux.

Ecoute le sang parler, écoute le sang parler, écoute le sang…

On partait à l’école nus pieds chercher le savoir, chemise et short immaculés, impeccablement repassés, jusque tard le soir, après des kilomètres de champs entourés de mystère, des chemins jonchés de pierres, en pleine nuit noire, se souvient mon père. Aujourd’hui, ce ne sont que des restes, des dettes, des chapes de pneus consumées sur la terre battue, quelques douilles éparpillées sur le sol, des vieux barils perdus et autres stigmates d’affrontements récents entre ces jeunes émeutiers qui rêvent de liberté et ces patrouilles discrètes qui perpétuent l’horreur de 34 années sanglantes d’une dictature de fer, dans ces rues devenues mornes comme des cimetières. Où sont ces hommes dont les récits nous interrogent sur ce que nous sommes ? Avec cette nostalgie des poètes de la négritude, ces chants qui ont bercés notre enfance, ces griots narrateurs des blessures de nos ancêtres portent-ils toujours nos inquiétudes ? Loin des clichés indécents qui n’ont rien d’autre à dire, que cette misère noire ne nous enlève pas le sourire ! Enfant du pays, le drame de toute une époque que tu traverses ne t’a pas épargné, n’est-ce pas ? Le poison de la désinformation a eu raison des vérités de l’histoire qui t’accompagneront, au grand péril de ton exil, paraît-il, vers une France si généreuse et porteuse de progrès, où s’enracine le mépris dans chaque pas que tu fais. En quelques mots, si le fatalisme et l’isolement prédomine ici, la haine trouvera son écho, et l’Afrique compte ses morts, ses mythes et ses corbeaux.

Ecoute le sang parler, écoute le sang parler, écoute le sang…

La Rumeur - Nom, prénom, identité
(album "Regain de tension", lu 195 fois)

[Ekoué]

Quant à nos chances d'insertion sociale, je préfère encore la franchise du Front National, une évidence que je pense partagée par tous les sauvageons de France prêts à tout saccager. Vivre dans la hantise de se faire dégager, quand on l'extériorise, je comprends que ça puisse soulager. T'inquiètes, on connaît le pédigré des gens qui aiment les immigrés analphabètes avec un fort accent. Comment rester sobre ? Je suis sombre comme un soir du 17 octobre, triste évènement sanglant déjà quarantenaire, gardez vos plaques et vos bougies d'anniversaire. Et oui, on brûle la vie et qui nous pousse à le faire ? Regarde-moi dans les yeux, le frère est dissuasif comme une arme à feu. Ecoute, on a prévu d'acheter mon silence avec les ballons de foot de l'équipe de France, t'as cru que j'étais une pute ou l'amant de ta mère, pendant qu'on y est dans les insultes, notre histoire s'arrête à l'âge de pierre. Le poids de ces mots révèle des certitudes avec lesquelles je devais dealer pour percer dans mes études. Et si aujourd'
hui ce que je chante peut vous paraître peut-être d'une pauvreté affligeante, quand il y a de l'agressivité en face, obligé de parler sur le ton de la menace, question de dignité, et par extension mon nom, prénom, identité.

Refrain
Et par extension, mon nom, prénom, identité pour qu'on en perde tout nom, prénom, identité.

[Philippe]

Enarque ou en Polytechnique qu'on formate à leurs techniques me disent complexe comme un conflit ethnique. Et dans ce contexte, j'ai des réflexes de colonisé en retard, tellement à part dans notre "te-men-apar". Et l'apartheid commence là où s'arrête ma liberté avec ces putains de flics venus tester ma fierté. J'ai déserté les terrains de jeu quand je me suis rasé la tête, danger pour les autres que l'uniforme arrête. Que tu sois pour ou pas, quand l'engrenage s'enclenche, j'égraine le compte à rebours devant la police blanche. Témoin d'un étrange mariage entre le sang et le béton, tout ce à quoi nous assistons, tous assoiffés de biffetons. C'est pas si grave, ils te diront d'aller voter, d'oublier toute forme de révolte et ses mauvais côtés. Sauter les cases et les classes et sans diplôme pas de taf, tu peux nettoyer la crasse sans "faf" ou sans orthographe, toi qu'on agrafe en essayant de survivre, dans leur fief, dans leurs griffes, dans leurs lois, dans leurs livres, tout comme nos terres qu'ils disent endettées pour mieux racketter, pour qu'on en perde tout nom, prénom, identité.

Refrain


Citation :
Les jeunes n'ont plus de recul ou plus rien dans le crâne ou simplement les deux, réfléchissent comme des ânes et agissent comme des bœufs. Nous on rêve de quoi ? D'avoir des mômes qui fassent pas chier et se mettent au lit après manger, comme des fonctionnaires, s'ils veulent du cash pour leur anniversaire. Parce qu'il est vrai qu'il existe en France un certain nombre de reptiles tapis dans l'ombre de mes bénéfices, derrière mes amendes SNCF et celles de la police. Bref, ma vie c'est pas le grand frisson qui vous rattrape mais juste une bonne leçon de rap. Et oui monsieur, déjà prohibé d'entrée de jeu pour des appels à outrage et ce à peine sorti des cartons d'emballage, mes rimes sont belles comme des scènes de pillage, c'est pour ça qu'elles courent les rues malgré les barrages de flics. Parlons peu, parlons cru, puisqu'on nous toise de la tête aux pieds, nous recommande de se taire, de se laisser palper comme on si on avait la bombe nucléaire. Quitte à rapper autant que ça rapporte du fric et que la polé
mique rapplique, je suis habitué, parce qu'elle taffera pour moi comme une prostituée.

Citation :
Hamé (Avril 2002).



(1) Dans les années 60-70, les quartiers du monde ouvrier étaient encore traversés de réseaux de solidarité vivaces et actifs au travail ou sur les lieux de vie. Les milieux de l'immigration ouvrière ont toujours combattu en première ligne lors des grands conflits sociaux qui secouèrent la France.

En dépit de conditions de vie extrêmement pénibles : maigres salaires, logement extrêmement précaire (bidonvilles, caves, chambres insalubres à plusieurs…), situations de ségrégation, crimes xénophobes, déchirement intérieur de l'exil… nos parents avaient conquis les instruments de lutte (cellules, partis, syndicats) indispensables à la formulation d'un rêve de progrès collectif et d'un avenir plus enviable à offrir à leurs enfants. Ils avaient conscience de participer à l'histoire et de maîtriser ne serait-ce qu'une parcelle de leur destinée.

Cette culture ouvrière politisée a volé en éclats sous l'impact des effets multiples de la crise (licenciements massifs, paupérisation, répression de fer des foyers de résistance et de grève, démantèlement, délocalisation des bastions ouvriers - Renault-Billancourt par exemple -, enfouissement rapide de la mémoire de ces luttes sous l'euphorie mitterrandienne, sauve qui peut individualiste…). Pour l'instant, rien ne l'a remplacée.

(2) Notamment au travers d'organisations comme SOS racisme, crée de toutes pièces par le pouvoir PS de l'époque pour contribuer à désamorcer le radicalisme des revendications de la Marche des beurs : l'égalité des droits devient l'égalité devant l'entrée des boîtes de nuit. La justice pour les jeunes assassinés par la police disparaît sous le colosse slogan médiatique "Touche pas à mon pote !" ou "Vive le métissage des couleurs !", etc.

cf http://sitecon.free.fr/rumeur.htm


Edit:

LIBERATION.FR : mercredi 09 novembre 2005 - 19:32 a écrit:
Sarkozy s'en prend aux étrangers «meneurs d'insurrection»

Le ministre de l'Intérieur a demandé mercredi l'expulsion des étrangers, qu'ils aient ou pas une carte de séjour, condamnés pour leur participation aux violences urbaines • Sur les 1.800 personnes interpellées après les nuits d'incidents, 120 ne sont pas de nationalité française •

par Charlotte ROTMAN
LIBERATION.FR : mercredi 09 novembre 2005 - 19:32


...

Citation :
réagit Stéphane Maugendre, du Gisti (1). «C'est très inquiétant: on recentre le débat de la sécurité en banlieue sur le terrain de l'immigration. La responsabilité rejaillit sur les étrangers».


[Hamé]

Avec nos fronts en fièvre, avec nos poings en grève et un vacarme d’armes à bâillonner les chiens de garde du palais, avec une étincelle frêle aux coins des lèvres sur une mare noire de kérosène, avec des plages pleines du sang séché de nos veines, avec un incendie au cœur et la mémoire de la sueur, avec le talon fier plein de poussière et la musique éclair du revolver, quand elle rythme la fuite des pitres sous les jupons de l’institution, avec des torches rallumées au lendemain des massacres, et puis, les vapeurs âcres qu’exhalent nos plans d’attaque en bouillant dans le cloaque, avec un goût prononcé pour la poésie du fond des mines et un faible avéré pour la nitroglycérine, avec les plans du bâtiment plus les chiffres-clés des codes d’accès, avec le "rass", avec les dents, avec finesse, avec du temps, avec ou sans l’aide du ciel mais avec toi, lui et elle :

On frappera

[Philippe]

Sur ma vie, sur ma tête, que les porcs restent à l’abri, je te rassure pour le bain de sang par terre, comme j’ai bien appris mes leçons de guerre, sur ta patrie on frappera, mes soldats en batterie. Stratégiquement sur la SNCF quand, dans mes rangs, la haine s’élève pour effacer le sourire sur ses lèvres, on frappera et on fera pas de prisonniers. Que les volontaires viennent se désigner ! Y’aura plus de secours, plus de ligne de téléphone, sur les postes de police, poste et télécoms. On frappera surtout sur la capitale, sur toutes ses fonctions vitales et on fera pas dans le détail. Et on dansera sur les ruines de ces belles vitrines et, à notre passage, tu pourras compter les victimes. Barricades, barrages partout sur Paris, partout sur la ville que de la barbarie. Reçus 5 sur 5, on tient le siège d’ici au palais de justice et, pour ces briseurs de rêves, y’aura pas d’armistice dans ces zones sinistrées, appelle tes militaires pour aider les "kisdés".

On frappera

[Ekoué]

Toujours la main sur le cœur pour palper l’acier dans la poche intérieure de mon bombardier, on frappera même au sol pour un regard, une parole, la sanction tombe sans discuter une plombe. Pour ce genre de nègres qui, pour paraître plus intègre, se désintègre - c’est le cas de le dire - pour embrasser le cul de la patronne, plus rien ne m’étonne. Comme des merdes de chien et pour des miettes de pain, on frappera, on fera la misère pour combler soit-disant notre absence de repères, pour qu’on en vienne à des méthodes à l’ancienne, en pleine période de vache maigre pour qu’on nous lâche du blé, pour qu’on nous lèche les pieds, sous la menace d’un ou plusieurs colis suspects. La douce France couche pour de l’oseille, et partout en Afrique je ferai courir le bouche-à-oreille. On frappera, on forcera les serrures des portes blindées et cadenassées de la préfecture pour, qu’enfin, les "zinclars" en galère de papelards s’offrent le plus beau des mariages blancs, pour ne rien laisser au hasard mais tout en bazar, juste pour crever l’écran.

On frappera


Dernière édition par le Mer 9 Nov 2005 - 22:00, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile11

darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 11:41
La déclaration de Sarkozy sur l'immigration m'a fait rire:

"Nous renverrons les immigrés en situation régulière ou irrégulière."

Bon bah qu'il vienne pas se plaindre qu'il y ai plein de sans-papiers si les papiers servent à rien x').


Dernière édition par le Jeu 10 Nov 2005 - 16:11, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile10

Arleya
Guilde(s) : Clan Quincy
Profession dans So : Petite druide elfique
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 16:01
Citation :
"Nous renvoyerons les immigrés en situation régulière ou irrégulière."

Renverrons dejà s'il te plait x) (je ne sais pas si c'est exactement ça mais ca me semble dejà plus correct)

Ensuite je crois que tu n'a entendu qu'un seul bout de la phrase Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515

Il a dit : "nous renverrons les immigrés sans papier ou avec papier qui ont commis des délits tel que l'incineration de voiture ect ... car le papier de droit de séjour se mérite et ne doit pas être gaché par des personnes ne respectant même pas les loies française"

C'est a peu prés ca il me semble du moins c est ce que j ai entendu

Evitez de deformer trop les phrases quand même Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515
Voir le profil de l'utilisateur

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile11

darkbouh
Guilde(s) : Synéa o_o'
Profession dans So : Renard officiel
Personnage secondaire : euh...
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 16:12
Bah j'ai dû entendre qu'un bouh de la phrase alors =p.
Voir le profil de l'utilisateur


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 17:13
Citation :
LIBERATION.FR : mercredi 09 novembre 2005 - 19:32 a écrit:
Sarkozy s'en prend aux étrangers «meneurs d'insurrection»

Le ministre de l'Intérieur a demandé mercredi l'expulsion des étrangers, qu'ils aient ou pas une carte de séjour, condamnés pour leur participation aux violences urbaines • Sur les 1.800 personnes interpellées après les nuits d'incidents, 120 ne sont pas de nationalité française •

par Charlotte ROTMAN
LIBERATION.FR : mercredi 09 novembre 2005 - 19:32

Beuh, fallait me lire xD j'l'ai mis dans mon post ^^
Voir le profil de l'utilisateur http://antonin.moulart.org

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Etoile13

Mars
Guilde(s) : 4ever / LoadTeam
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 18:10
moi je dis : "Mais ou va le monde !"

A la fois je trouve sa uste et injuste, se n'ai pas en "ravageant" tout, que sa va arrangé quelque chose...
Aprés, faut les comprendre, mais bon...je ne connais pas vraimment bien le milieu donc je ne peut pas en dire grand chose.
Voir le profil de l'utilisateur


Le Zopilote
Profession dans So : Guerrier innoffensif
MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10Jeu 10 Nov 2005 - 23:46
[quote="Arleya"]
Citation :

Evitez de deformer trop les phrases quand même Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 418515
Bien dit, Arleya. C'est très important.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cramage de voiture, soulèvement dans les cités   Cramage de voiture, soulèvement dans les cités - Page 3 Mini_h10
 

Cramage de voiture, soulèvement dans les cités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Une promenade dans la cité.
» La police retrouve une voiture volée, 37 ans après...
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blob Parleur :: Le forum :: Archives générales :: Archive Hors-Sujet :: Archives blabla-