Partagez | 
 

 La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


Guilde(s) : Admin
MessageSujet: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Mar 16 Juin 2009 - 12:18
TELECHARGEMENT ILLEGAL -
Vocabulaire
Spoiler:
 

Il mettait à disposition des films pour «le plaisir du partage». En attente de son procès, il témoigne pour 20minutes.fr...
Suite à nos articles sur le démantèlement par la gendarmerie de Snowtigers (l'un des principaux sites bittorrent francophone, où s'échangeaient des fichiers en immense majorité illégaux), plusieurs membres du site nous ont écrit. Frank (1) était un utilisateur actif, qui alimentait le tracker (voir l'encadré ci-dessous pour le vocabulaire) en mettant notamment à disposition des films à partir de ses propres dvd achetés. Voici son histoire, publiée avec son accord.



C'était un matin du mois de mars dernier. Trois gendarmes frappent à sa porte. Un délégué de l'Alpa (l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle) les accompagne. «Ils étaient assez respectueux», se souvient Frank. «Je suis tombé de haut. Je ne pensais pas être surveillé.» Plusieurs disques durs contenant «moins de 200 fichiers (logiciels, mp3, films, séries télé VF et VOSTFR) sont saisis, ainsi que 300 copies gravées sur «des cd poussiéreux datant de plus de six ans».



Direction Paris. «Connaissez-vous les administrateurs de Snowtigers», «gagnez-vous de l'argent par votre activité», «avez-vous effectué des dons»... Les questions s'enchainent pendant les cinq heures de la garde à vue. «Ils m'ont dit que l'enquête était en cours depuis janvier 2008, qu'ils surveillaient le tracker et voulaient le fermer. Je n'étais qu'un "petit" dans leur instruction.»



Frank ne connaît aucun nom sur la liste que lui montrent les gendarmes. Les torrents qu'il mettait en ligne n'étaient pas hébergés par SnowTigers mais sur son propre serveur dédié, qu'il payait de sa poche. Pourtant, le chef d'accusation tombe. «Diffusion de contrefaçons en bande organisée». Un délit passible de 5 ans de prison et 500.000 euros d'amende. Frank attend son procès. Avec la fermeture du site, intervenue il y a 10 jours, il pense désormais «voir les choses s'accélérer».


«Une drogue»



Selon la gendarmerie, interrogée par 20minutes.fr, les responsables de Snowtigers sont «des délinquants professionnels, avec un bon salaire, du niveau de certains cadres, sans avoir à aller travailler». L'Alpa parle d'une «organisation clairement criminelle, organisaée et lucrative». Reste à voir quelles preuves seront présentées à leur procès. La réalité de Frank est toute autre. Bien plus ordinaire.



«J'ai découvert le warez il y a 5 ans, en téléchargeant sur emule. Ensuite, j'ai voulu y partager des films que j'avais chez moi, et des séries en VO que j'incrustais avec des sous titres pris sur le web», explique ce trentaire. Puis il se familiarise avec Bittorrent, qui prend le pas sur ses concurrents dans le monde du peer-to-peer, «toujours avec cette envie de partager, pour le plaisir».



Sa passion «devient une drogue». Au chômage, pendant deux ans, tout son argent passe dans l'achat de DVD (plus de 200, entre 5 et 20 euros) et dans les frais du serveur (50 euros mensuels). «Je passais ma vie, du lever jusqu'à tard le soir, à ripper , encoder, poster sur le tracker, partager, surveiller si quelqu'un avait fait le film avant, regarder ce qui tombait sur le réseau P2P et la scène Warez etc».


«Plus de vie sociale»



Après la disparition de ses économies, vient celle des amis. «Je n'avais plus de vie sociale. Je ne sortais plus. Je ne recherchais pas de travail. Au lieu de payer mes factures, mon loyer et mes dettes, j'achetais des dvd, encore et toujours».



Que retirait-il de tout ça? «Rien, juste le plaisir de partager». Et celui de se faire un nom. «On prend le goût du challenge de la scène Warez. On retire de la satisfaction de la qualité de son rip, d'être le premier à mettre quelque chose sur le réseau».



Sa situation devient intenable. Arrive le stade où il doit vendre pour «quelques euros» les dvd achetés «afin de pouvoir manger». Il décide d'arrêter les frais. Ironie du sort, avant que les gendarmes ne frappent à sa porte.



Frank espère avoir «au pire» de la prison avec sursis. Aujourd'hui, entre des impôts impayés, des emprunts et des loyers en retard, «l'amende risque de faire mal. Si j'avais le choix, je préférerais faire des travaux d'intérêt général, mais s'il faut payer, il faudra du temps, mais je le ferai», insiste-t-il. Des regrets? Celui d'être «devenu accro», peut-être. Mais il l'assure (même s'il n'a pas mis au courant ses parents de ses ennuis): «J'assume ce que j'ai fait. Même si j ai jamais rien gagné, je connaissais les risques». Il est lucide. «Je suis conscient que rien ne me donnait le droit de partager tous les films achetés dans le commerce sur un réseau P2P». Mais il demande: «Suis-je pour autant un criminel?»
Voir le profil de l'utilisateur


Guilde(s) : solarian
Profession dans So : barbare
Personnage secondaire : benjic/fighterofshadow
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Mar 16 Juin 2009 - 12:59
Tu as oublié de cité la source : 20 Minutes :P

Personnellement ça na rien de nouveau cette affaire, sauf qu'elle parle d'un tracker français cette fois, et que depuis HADOPI ils ont décidé de médiatiser le truc, mais faut pas oublier qu'il y a déjà eu auparavant Demonoid, et plus récemment The Pirate Bay qui se sont fait ralentir, mais qui sont loin d'être mort, et se relance dans d'autres pays, par d'autres personnes.

(Demonoid à déplacé ses trackers en : Pays-Bas, Ireland, Suède, Canada, Maroc, à la suite de tous les procès)

Sinon il vaut mieux télécharger sur des sites de DDL, avec non conservations des IP, ou encore mieux passer par un proxy-anonymiseurs pour les téléchargements, avec un bon proxy, les pertes ne dépassent pas 3% efficients sur les DL, ou encore subtiliser la connexion internet de quelqu'un d'autre (mais chut )

a++
Voir le profil de l'utilisateur http://teamsoquest.forum-actif.net


avatar
Guilde(s) : Armëlia
Profession dans So : Marchand/Réputeur
Personnage secondaire : Kalden et d'autres...
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Mar 16 Juin 2009 - 13:16
Citation :
il témoigne pour 20minutes.fr...

Au début

Sinon c'est un risque à prendre quand on fait ce genre de chose, il est vrai qu'avec hadopi c'est un peu plus médiatisé...
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : Edoras
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Sam 20 Juin 2009 - 2:01
Cahethel a écrit:
«Diffusion de contrefaçons en bande organisée». Un délit passible de 5 ans de prison et 500.000 euros d'amende. «Une drogue»




Tu tes 3 enfants et cache les dans le frigo tu prendra que 8 ans et t'en fera méme pas 2

Vive la justice francaise

Cordialement Hidan

_________________
La lueur d'espoir est sombre, absurde, mais brillante.
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Guilde(s) : Croisade*Noire (admin)
Profession dans So : Mappeur
Personnage secondaire : Kyopé
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Sam 20 Juin 2009 - 2:25
c'est pas comparable Hidan...

La justice n'est pas parfaite c'est certain, mais bon pas la peine de prendre des raccourcis un peu grossier.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kyope.canalblog.com/



avatar
Guilde(s) : 44Poto !
Profession dans So : Chercheur à l'Anpe
Personnage secondaire : YmeRej
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Sam 20 Juin 2009 - 2:58
Hidan a écrit:

Vive la justice francaise
faut pas comparer 2 faits avec la peine maximum du premier & la peine effective du 2é.

Mais sinon oui, ce qui touche à l'informatique montre bien le conflict de génération entre le peuple et les élus ^_-'
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.fr


avatar
Guilde(s) : Drenaï etc.
Profession dans So : Distributrice de muffins
Personnage secondaire : cf. descript. Lenneth
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Sam 20 Juin 2009 - 3:02
Ouais enfin c'est plus du bizness que de la potilitique, donc les élus et le peuple...
Voir le profil de l'utilisateur


Guilde(s) : solarian
Profession dans So : barbare
Personnage secondaire : benjic/fighterofshadow
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Sam 20 Juin 2009 - 12:53
Oui c'est du pur bizness avec la médiatisation à outrance de genre de choses simplement pour montrer qu'il font quelque choses, mais sachant que ça faisait plus d'un an qu'ils étaient surveillé leur arrestation aurait pu tomber maintenant, qu'il y a 6 mois ou que dans 2 ans donc bon...

Se qui me fait rire c'est que l'argent qu'ils touchent grâce à leur torrents son des dons fais par les gens, pour moi ça ne peut pas être concidéré comme quelque chose à but lucratif; vu qu'il n'y a aucune obligation de payer...

C'est comme si Frost mettait une secetion dons sur le site de slayers, le jeu deviendrait-il pour autant "à but lucratif" ?

a++
Voir le profil de l'utilisateur http://teamsoquest.forum-actif.net



avatar
Guilde(s) : Hunter - Autarkis - (Zankioh)
Profession dans So : Intendant d'Hunter
Personnage secondaire : Jibor (Autarkis) - Hit*JR et Arcast (Hunter)
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 16:18
Quelqu'un a entendu parlé de l'affaire "Zac" ?
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy, Drenaï
Profession dans So : Marchande
Personnage secondaire : FouSanguinaire
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 17:11
Oui, puisque je suis présent sur Wawa-mania. Y a des manifestations qui s'organisent, y a pas encore de dates pour Paris par contre il me semble.
Enfin a priori le gars qui balance les forums de warez juste pour le plaisir, il craint. C'est super argumenté mais osef.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=37403



avatar
Guilde(s) : Hunter - Autarkis - (Zankioh)
Profession dans So : Intendant d'Hunter
Personnage secondaire : Jibor (Autarkis) - Hit*JR et Arcast (Hunter)
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 20:21
IL y a même une manif' à Bruxelles !

Même si perso je suis assez contre ces manif'.
Reunir autant de gens poru la cause d'un homme, sans réel fil conducteur. Ils vont être maxi une centaine, donc en gros aucun poid.

Il faut faire une manif' pour une ideologie, et non pour un homme.

Tu parle de xtaze ? (ou un pseudo dans le j0r ?)
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy, Drenaï
Profession dans So : Marchande
Personnage secondaire : FouSanguinaire
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 20:25
ouais un machin du genre, j'avais lu le sujet sur le fofo de wawa-mania. Après j'ai pas non plus tous les éléments en main pour conclure ce qu'il en est réellement, mais apparemment c'est bien lui qui a balancé.
J'y suis pas retourné depuis la semaine dernière pour voir l'évolution un peu, mais c'est sur que Zac est quand même un peu dans la merde. Cela dit, si son avocat trouve des abus de procédures comme il l'espère, il peut s'en sortir.
Et a priori, les autorités n'ont aucunement à savoir ce qu'il y a sur ses serveurs puisqu'ils sont à l'étranger.

Un beau bordel tout ça.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.net/communaute/profil.php?id=37403


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends
Profession dans So : Gérant d'une Boucherie-Charcuterie.
Personnage secondaire : Zal, Hiesk
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 20:34
Expliquez un peu?

Sinon Loi Hadopi v2, plus dure que la v1
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 21:07
Passera pas, passera pas

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Guilde(s) : Hunter - Autarkis - (Zankioh)
Profession dans So : Intendant d'Hunter
Personnage secondaire : Jibor (Autarkis) - Hit*JR et Arcast (Hunter)
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 21:50
Hadopi v2 passera (alors que hadopi 1 je m'en doutais que le conseil censurerais une partie).

En gros l'histoire c'est que wawa-mania, une très très grosse board de warez (400K de membres), l'admin s'est fait chopé par les flics, il est convoqué devant le juge, il va avoir le droit à procès etc, et pendant la GAV il a donné l'accès à la BDD du forum qui est située à l'étranger. Or dans la BDD, il y a plein de trucs.

Autant dire que Zac (l'admin de wawa-mania) risque gros, ainsi que certains membres.


Apparement, Zac se serait fait balancé par un gars d'une autre board basée au Maroc, qui aurait aussi donné certaines infos.
J'ai eu accès à des screen montrant xtaze en grande conversation avec un monsieur de la sacem et c'est surprenant.
Mais perso', je pense que ça fake à mort.
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Dim 28 Juin 2009 - 22:06
J'dl sur les xtaze et wawa-mania, ràf.
Pour Hadopi, ça va forcément merder, j'vois pas en quoi un ip est une preuve oô
Je sais pas exactement comment ça marche, mais si ils vont chercher du côté des trackers, ça fonctionnera pas.

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy
Profession dans So : Boucher
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Mer 8 Juil 2009 - 16:57
la cnil reconnait (en france) l'ip comme une donnée composant l'identité

toute distribution d'ip publique est liée à un contrat à identité morale ou physique vérifiée (obligation de tenue des fichiers sur 10 ans)

toute mise a disposition d'une ip publique (cyber, hotel, etc...) necessite la collecte de la plage horaire attribuée et de l'identité de l'usager ainsi que des journaux de log (obligation de maintient des logs sur 1 an)

Bref, ceux qui vont se faire miser aussi surement qu'au fisc, ce sont les pseudo-legaux (je paie une ligne internet et je pirate avec...).
Un "pure" squattera une ligne (pour les plus pauvres et bricoloeur dominical suivant un tuto quelconque) et un "pro" creera directement une fausse identité pour avoir son acces web (le dernier virus sur mac etait un photoshop telechargeable illégallement : 2 millions de mac zombies dans le monde pilotés par la mafia, l'envoi sur le net des premieres images iso s'est faite d'un hangar maritime loué pour l'occasion).

Ne vous méprenez pas sur hadopi : meme si la com' est naze et que les deputés se sont arretés au minitel, ils ont de bon conseiller techniques derriere. La cible est certe le "consommateur", mais il faut arreter le trafique.
Le piratage, c'est comme l'herbe dans les soirees, on croit que s'est pour se marrer entre jeunes alors qu'en fait c'est pour alimenter de quelques milliards les caisse d'un exploitant pakistanais.
Voir le profil de l'utilisateur http://bsod.hebfree.org


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Mer 8 Juil 2009 - 22:44
Le P2P rapporte à des mafieux? :o

Sinon, j'me posais une question par rapport à tout ces trucs.
Si on télécharge des trucs légaux via un tracker proposant aussi des torrents illégaux, est-ce qu'on est considéré de la même façon que quelqu'un qui prendrait des fichiers illégaux? (Parce que vu que j'imagine l'envoi de mail est de lettres est automatisé, et que je ne sais pas comment les ips sont collectés, je me demande bien comment ça se passe.)

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy
Profession dans So : Boucher
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 0:34
je ne dis pas que le P2P rapporte aux maffieux, je dis juste que le flot est utilisé comme piedestal de diffusion.
99% des virus (a vocation commerciale pour l'economie parallele) nait dans les bouillons de culture du piratage.

Ce que permet la loi hadopi, est notamment d'utiliser la simple analyse de trame pour identifier un flux de données illegales. de point en point (ou par analyse des logs directement aupres du FAI, l'implication de ces derniers par requete de police, et non de justice comme jusqu'a present, est la seule veritable evolution de la loi) on relie deux extreminté (et notamment la plus interessante : la source).

On focalise essentiellement sur l'aspect repressif (coupure de l'acces internet), mais le coeur du probleme reste le fait que la police/gendarmerie (l'executif donc) puisse mobiliser les informations d'un commercant (le FAI) pour identifier, voir sanctionner, un contrevenant, et ce sans jamais avoir a saisir la justice.

De mon point de vue, c'est comme si la police pouvait interroger vos debits bancaires aux peages d'autoroute pour vous infliger un PV pour exces de vitesse... A quoi bon dissocier les pouvoirs au prix de quelques tetes si c'est pour au final que certains d'entre eux abandonnent tout ou partie de leur pouvoir.

PS : cependant le P2P ne fait parlait de lui que parce qu'il est tres repandu, freenet vous protegera de tout controle, voir de sanction (chacun ne detient qu'un morceau de l'information, personne n'est hebergeur ou diffuseur au regard de la loi ) mais attendez-vous a avoir l'esprit qui brule, l'under-web c'est comme visiter les champs elysée par les egouts de paris.
Voir le profil de l'utilisateur http://bsod.hebfree.org



Guilde(s) : Hades
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 1:34
Personnellement, j'ai lu les "articles" du webmaster de wawa-mania ainsi que sa version des faits. J'savais que c'était pas légal mais j'pensais pas qu'une arrestation pour un truc comme ça était possible (enfin, j'y croiais pas). Son site m'a permit de télécharger pas mal de trucs, j'espère donc qu'il s'en sortira.

Pour ceux qui connaissent pas l'histoire, voilà les posts de Zac (le webmaster) sur son forum.

Citation :
Bonjour chers membres,

Je vais vous annoncer une bien mauvaise nouvelle, tout d'abord pour les flemmards, le site restera en ligne.

Mercredi 17 juin 2009, dans les environs de 17 heures 50, 2 policiers de la BEFTI accompagnés d'un gendarme, frappent à ma porte. La perquisition commence, ils embarquent avec eux, mon unité centrale ainsi que plusieurs LAPTOP, des papiers, des clés USB.

18 h 30, je suis incarcéré en GAV pour une durée de 48 heures. Des informations ont été saisies concernant le forum. Le 19 juin, 10 heures du matin, je cède face à la pression du défèrement, je donne l'accès au serveur permettant ainsi la saisie de la BDD. Information à retenir, je donne l'accès mais pas l'autorisation du prélèvement de la BDD, c'est-à-dire, le serveur hébergeant la base de donnée est un domaine privé hors législation française, sans mon autorisation signé, ceci constituerait apparemment d'un vice de procédure, l'avocat attitré à ma défense, planche sur plusieurs autres vices de procédure de la part des brigadiers de la BEFTI. Je ne m'avance toutefois pas sur ce point.

Appel massif à tous, dans une quinzaine de jours, je serais convoqué par le magistrat pour m'expliquer les faits qui me sont reprochés, le jugement n'est pas pour aujourd'hui. De cette part, nous vous invitons tous, à nous soutenir, soutenir la liberté du téléchargement, faire comprendre aux majors que 80 % de la population française n'a pas les moyens de se payer des jeux à 70 € / DVD 30 € et j'en passe, qu'aujourd'hui, en 2009, une nouvelle ère est née, qu'ils trouvent des solutions adaptables pour tous et aux nouvelles technologies. Je compte sur vous, ainsi que plusieurs uploaders qui sont arrêtés, pour venir manifester et exprimer votre opinion sur la chose de manière pacifique.

Nous vous communiquerons les dates, l'endroit et l'heure. Trop c'est trop, je risque la prison, c'est maintenant mon combat face à une justice réservée pour les riches, ensemble, tout est possible ! Vous appréciez Wawa-Mania ? Soutenez-nous ! Diffusez largement l'adresse du site, organisez des diffusions de tracks concernant les pertes d'argent de l'état (qui n'est par rapport à leur revenus bien moindre) et non des ayant droits (je pense aux artistes qui ne voudront certainement pas le reconnaître, mais le téléchargement dit "illégal", vous fait connaître et vous rapportent des fonds bien autrement, concerts, vente de produits...)

Merci encore à vous tous, nous espérons votre futur soutien dans cette affaire ! obtenons le droit à l'accès de la culture gratuitement ! Nous avons je pense, tous des choses plus importantes à payer (loyer, nourriture, voiture, essence, assurance...). Devons-nous aussi payer l'accès à la culture ou bien, nous devons vivre, simplement pour payer son essence et sa nourriture ?

Attention à vous, maintenant qu'ils possèdent la BDD, des arrestations vont se faire, toutefois, si nous arrivons à prouver le vice de procédure, cela sera sans suite (ceci concernant le staff administrateurs/superupload uniquement).



Le staff Wawa-Mania

Citation :
Chers membres,

La police spécialisée dans les fraudes technologiques, en bref la BEFTI semble vouloir par tout les moyens, dissoudre les membres de ce forum, ne pouvant pas faire fermer les serveurs.

Trop, c'est trop. Après avoir subit l'incompétence informatique, les menaces sans fondements, le seul moyen pour eux serait simplement de procéder à divers arrestations ? Ils veulent jouer, très bien, j'ai plus d'un tour dans mon sac.

Le rendez-vous avec l'avocate s'est bien déroulé (aujourd'hui 2 juillet à 15 heures), un dossier est en préparation, dénoncant les méfaits de l'état concernant ce sujet. Nous allons aussi contacter plusieurs médias (radio, presse...) afin de faire connaître, informer un maximum de monde que les policiers français, s'interessent plus au partage libre et pacifique qu'aux vrais criminels (pédophiles, voleur de CB...), et oui, quand ça touche directement aux portefeuilles de nos chers majors & co qui est déjà ma foi, assez bien garnit...

Ils peuvent si ça leurs chantes arrêter du monde, mais là, c'est une limite qu'ils n'auraient pas dû franchir. Wait and see wink

Ps : Petit mot pour la BEFTI, plz ne pas confondre les commandes SQL ORACLE/MYSQL, apprendre à monter un disque dur correctement et ne pas confondre les différents gestionnaires de paquet de notre bel OS linux

Voilà.
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy
Profession dans So : Boucher
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 2:24
perso, je pense que le fait que nintendo ait declaré la guerre au diffuseurs de puces R4 permettant de jouer a des jeux piratés sur leur DS n'y est pas pour rien...nombre de vendeurs de ces puces annoncant wawamania comme sources de telechargement des jeux piratés.

encore une fois, faut pas croire que les fondeurs de puces R4 soient de simples etudiants faisant ca le soir dans la cité U, on est plus au temps des decodeurs pirates de canal.
Perso, je pense que ce sont surtout les majeurs uploader de wawamania qui sont dans le colimateur, mais s'ils sont pas européens, il y a des chance que seul le responsable du site fasse les frais, au moins pour stopper le site (ou du moins limiter son usage).

Ceci dit en infromatique, il est bon de choisir sa voie :
- soit vous vous fiez a la valeur de production, et considerez qu'un developpeur doit etre remunéré a la popularité de sa creation, et vous cautionnerez le modele du logiciel payant mais garanti par son editeur (personnellement j'y crois). En parallele un auteur/compositeur remunéré pour chaque interprétation, meme reproduite, de sa creation (c'est le modele actuel)
- soit vous defendez l'univers du libre, ou le developpeur est remunéré sur la valeur ajouté qu'il offre au produit auquel il a participé. ce serait un chanteur payé pour chacune de ses representation en concert (a charge pour lui de payer son auteur/compositeur...ce qui nous renvoi au premier choix).

mais si vous optez pour le choix 1 en le devoyant par le piratage, vous bloquez les deux choix : l'univers du copyright ne touche plus de revenu et le libre n'a plus d'usagers puisqu'ils utilisent du payant cracké...

En fait, les sites de piratages, ca devrait etre les defenseurs du libre (ou les chanteurs qui galerent a faire leur propres concerts) qui devraient les bruler !

Bref, tout ca pour dire que je ne verserai pas une larme pour un gars qui n'a rien créé, et qui crie a la liberté de diffuser des produits dont il juge les prix prohibitifs.
Moi quand mes neveux/nieces pleurent parce que j'ai pas WoW a la maison, ma femme leur montre comment dessiner sous fotofiltre avec une palette graphique (s'il ont le malheur de me demander a moi, je leur montre comment dialoguer en ligne de commande avec un serveur web...)
Voir le profil de l'utilisateur http://bsod.hebfree.org


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 12:31
Citation :
Ceci dit en infromatique, il est bon de choisir sa voie :
- soit vous vous fiez a la valeur de production, et considerez qu'un developpeur doit etre remunéré a la popularité de sa creation, et vous cautionnerez le modele du logiciel payant mais garanti par son editeur (personnellement j'y crois). En parallele un auteur/compositeur remunéré pour chaque interprétation, meme reproduite, de sa creation (c'est le modele actuel)
- soit vous defendez l'univers du libre, ou le developpeur est remunéré sur la valeur ajouté qu'il offre au produit auquel il a participé. ce serait un chanteur payé pour chacune de ses representation en concert (a charge pour lui de payer son auteur/compositeur...ce qui nous renvoi au premier choix).

Disons que ça marche pour l'informatique où, personnellement, la grande majorité de ce dont je me sers quotidiennement est soit libre, soit gratuit, jusqu'à mon OS (Windows 7 RC).
Je ne télécharge donc pratiquement pas de softs illégalement.

Par contre, niveau musique et films, l'industrie a un retard considérable sur la réalité du marché.
Quand iTunes veut me faire payer 1€ une chanson, j'ai juste le sentiment d'être face à une arnaque énorme. J'aimerai savoir combien touche l'artiste là dessus, histoire de connaître la somme prise par apple pour un truc vendu sans support, et la somme touchée par le producteur aussi. Ils doivent avoir des serveurs à entretenir, des webmasters à payer, mais je peux pas croire que ça coûte aussi cher qu'un CD, surtout quand je vois la différence des prix des Jeux Vidéos sur Steam et en magasin.

Et c'est pas en m'empêchant de télécharger que j'irai acheter des CDs. Je me mettrai juste au streaming, en enregistrant les titres qui me plaisent...

Les films, c'est la même chose, les DVDs valent super cher, prennent de la place, alors que j'ai une médiathèque énorme dans un truc pas plus gros que trois boîtes de DVDs côte à côte.
En plus, pour acheter un film, il faut que j'attende plusieurs mois après sa sortie ciné tandis que pour le voir gratuitement, et sans bouger de mon canapé, j'ai juste à attendre qu'un Divx apparaisse sur la toile, ce qui se fait des fois avant la sortie ciné du film.

Aussi, depuis que je regarde des films sur mon pc, je vais au cinéma plusieurs fois par mois.

Je télécharge aussi beaucoup de séries que je peux voir en anglais le soir même de la diffusion américaine, ce que je ne retrouve pas à la télé.

Alors, je ne dis pas que c'est bien de télécharger illégalement les trucs, mais c'est quelque chose qui me semble logique quand on voit les avantages que ça procure.
Donc les majors qui veulent interdire ça pour gagner de l'argent sont pour moi dans l'erreur, si ils veulent se faire de l'argent, il faut qu'ils trouvent quelque chose d'avantageux pour le consommateur, pas obliger tout le monde à venir se faire arnaquer chez eux.
D'autant que c'est pas en diminuant provisoirement le p2p qu'ils vont gagner plus. Je ne connais pas trop l'aspect technique de tout ça, mais hadopi va être contournée à un moment où un autre via des techniques accessible à un public assez large, du moins j'imagine.

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Guilde(s) : Hunter - Autarkis - (Zankioh)
Profession dans So : Intendant d'Hunter
Personnage secondaire : Jibor (Autarkis) - Hit*JR et Arcast (Hunter)
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 19:45
Personnellement je n'achetais pas de CD avant d'avoir Internet.
La seule différence depuis est que j'écoute de la musique.

Donc en soit, je ne représente pas une perte de chiffre d'affaire pour l'industrie du disque.
Au contraire, les groupes qui me plaisent et que j'écoute, je vais à leur concert, lorsque j'écoute de la musique sur deezer, je rémunère les maisons de disques.
Je vais, tout comme ma princesse sisi très régulièrement au cinéma car c'est mieux de voir un film au ciné que sur sa platine divx.

Pour ma part, je ne télécharge aucun logiciel libre qui soit payant, mais des logiciels propriétaires.
Les logiciels libres que je téléchargent sont gratuit, donc à vocation d'être échanger, s'ils ne sont pas gratuit je prend pas, par simple éthique de ne pas télécharger du libre.

(Bien entendu messieurs les policiers qui passent par là c'est une personen fictives qui parlent, je ne fais pas ça dans la réalité :roll:)
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Guilde(s) : ClanQuincy
Profession dans So : Boucher
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 21:48
d'un autre coté vous empechez la creativité, en telechargeant ce que les major tentent de commercialiser a un instant T, vous zappez toute la production culturelle qui tente d'hemerger.

meme si on aime "bienvenue chez les ch'ti" faut avouer que faire la grosse affluence a la sortie, puis telecharger parce que tout le monde l'a vue, ca fait quand meme gros mouton incapable d'avoir un avis sur l'art.

Et pourtant vous le savez, la preuve ? avant d'acheter un truc vous le testez en telchargement illégal pour voir si ca vaut le coup.

En fait ce que reprochent les majors au telechargement illégal (et le pire de tout, les screener) c'est qu'on puisse se rendre compte qu'il vont vous vendre de la grosse daube avec des miroires a alouettes publicitaires (Besson la bien compris en fustigeant sur tous les plateaux tele le piratage).
D'ailleurs si vous observez bien quels sont les artistes qui soutiennent la loi anti-piratage ce sont bien les plus nuls (ou les pro du maidley, compil ou best-off annuel).

Mais pour un artiste au top 50 vous en avez 5000 qui attendent sur internet d'etre ecoutés, et qui bien souvent valent largement le coup.
Idem pour les films, pourquoi payer plein pot un film a telecharger de mauvaise qualité, quand les bacs regorgent de bon films à moins de 5 euros (je viens encore à peine d'acheter "contact", "chocolat", "godsend" et "la voix des morts" pour 1,95 euros piece en allant acheter mon pack de lait).
Ils seraient moins bons 5ans après leur sortie ?
Ne pas les avoir vu a leur sortie fait-il de moi un inculte ?
Je pense pas (surtout pour l'inculture induite, je pense à tous les miserables qui ont sauté sur la fete du cinema, legalement ou pas, je compatis...vous avez noté un seul bon film au festival de canne cette année ?)
Voir le profil de l'utilisateur http://bsod.hebfree.org


avatar
Guilde(s) : AgeofLegends, Crapuleux, Toxico, Royal*Junior
Profession dans So : Tueur de Noob'
Personnage secondaire : Raghnarok
MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   Jeu 9 Juil 2009 - 23:21
Je comprend pas bien ce que tu veux dire dans ce post

_________________
Be N'elfe
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net   
 

La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La descente aux enfers d'un «criminel» ordinaire du net
» Baie-de-Henne : la descente aux enfers(a MEDITER)
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» La descente aux enfers de Chaumette
» Une longue descente en enfers (PV Alexander Tarvo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blob Parleur :: Hors-Sujet :: Culture, Informatique & Jeux Vidéos-