Partagez
 

 Ma vie, qu'en pensez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
patatosaure

Ma vie, qu'en pensez-vous ? Etoile10

patatosaure
MessageSujet: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Sam 30 Juil 2005 - 15:55
Dans l'obscurité d'une chambre d'auberge, son visage inhumain éclairé par la pale lueur d'une bougie, une silhouette encapuchonée écrit...


<<Je n'aurais jamais du me mouvoir sur ce monde...j'ai été conçu par Danava, mais n'ai commencé à vivre vraiment qu'à cause d'un pauvre mage. N'avait-il jamais réélement appris la magie, ou était-il devenu sénile ? Quoiqu'il en soit, il se trouvait trop vieux. Trop vieux pour arpenter les taverne en recherche de jeunes vierges auxquelles ôter ce qualificatif. A proximité du champ où je poussais en tant que simple végétal, dans Sarosa, il décida de se jetter un sort de jouvence. Il visa mal, son sortilège rebondi contre un oiseau (qui, en retombant, brisa sa coquille) et m'atteint. Cette magie n'était visiblement pas prévue pour les plantes, et ce vieux sorcier tomba raide mort en voyant un être jaunâtre, dont le corps et la tête etaient confondus en une forme ovale. Des membres frèlse et improbables dépaissaient de ce corps.

<<J'avais fait mon premier mouvement, qui fut suivit de bien d'autre; mes jambes apprirent très rapidement à courir, et mes bras à me proteger contre le pierres lancées par les villageois. Quel était mon tort ? J'étais la victime de l'histoire; comdamné à vivre dans la souffrance, hors de l'enveloppe protectrice et rassurante de la terre. Mais les monstres ne plaisent que très rarement, et chaque habitant avaient développé rapidement un sens aigü de la salubrité publique, eux qui jettaient leurs ordures à même le sol...

<<"Un monstre, abbattez-le !""Mort au monstre !"
Les pierres rebondissaient contre ma peau molle et gluante, et je courait, éblouie par la lumière du soleil, avec des yeux nouveaux, au sens propre du terme. Je ne put m'arrèter que loin du village, dans une forêt peuplée d'étrange créatures. Abbatut, n'ayant pas même eu le temps d'encaisser ma naissance, je me cachais dans un tronc creux et retournait, pour un temps, dans cette inconsience si douce.

<<Mon réveil fut douleureux; mes muscles, ou ce qui en tenait lieu, clamaient leur douleur, refoulée par la peur la veille. Il fallait me lever....il le fallait. Mais pourquoi ? Pourquoi ne pas tout simplement choisir une branche, la plus pointue possible, et retourner dans le sein de Danava, celui-là même que je n'aurais jamais du quitter ? J'étais au beau milieu d'une petite clairière, assit sur le tronc, avec, dans ma main, une branche, la raprochant de moi, puis l'éloignant...
Et comment allais-je mourir ? Où se situaient mes organes vitaux ? En me plantant ce baton dans le corps, j'aillais peut-être subir un sort encore pire que cette souffrance éternelle : Une souffrance que je ne pourrais calmer en bougeant.

<<Il fallait donc que je bouge, que je marche, que je cours...ce que je fis jusqu'à arriver à une ville, assez loin de Sarosa. Pourquoi pas y aller ? Les gens y étaient peut-être différents...
Et ils l'étaient, différents. Des hauteurs d'une colline, je voyait les habitants. C'était un florilège de bras qui allaient par quatre, d'yeux unique, de peau verte, bleue ou transparentes, de tentacules, de cheval-lapins (hrp Chevaux-lapins ?), de nains, de géants (hrp et un raton laveur). Les gens de là-bas ne pouvaient être qu'accueillants.

<<Et au fil des jours, j'avais trouvé une des seules communautés de Vesperae pouvant m'accepter, cette ville, du nom de Surcossa. Une époque bénie ou des différences nous faisions une force. Chancun servait pour exploiter le filon d'or qui se trouvait sous nos maisons. la vie était simple, belle et chacun était heureux et franc.

<<L'or n'avait pas comme effet que de nous mettre à l'abris du besoin; il sucittait aussi bien des convoitises. En particulier celle du dirigeant trigornien, Necrid, connu pour son amour immodéré de l'argent. Et un jour, son armée se mit en route. Elle était accompagné de celle de Sarosa, dirigée par Antoninus, voulant épancher sa soif de destruction. Un groupe de chasseurs, avec à sa tête l'intolérent Drakaan, les suivait également. Pour le chef mecenaire, le seul bon anormal était celui qui avait une épée dans le corps.

<<Ce fut un effroyable massacre, ils nous prirent au dépourvu, une nuit. Peu arrivèrent à s'échapper, et j'en fut...>>

Effondrée, la silhouette tache son parchemin en versant quelque larmes. Laissant la bougie allumée, elle sort de sa chambre pour en revenir avec un chope à la main. Elle la vide et recommence son récit :

<<Je réstait longtemps sur les cendres de ce qui fut mon village, me remmémorant tout ce que j'y avais vécu...
Bien des vies s'étaient éteintes, mais une espèce dinstinct de survie m'avais empêcher d'aller à la rencontre des attaquants. N'ayant plus de place chez Danava, mais étant incapable d'aller chez Vanilius, je commencais à errer.

<<Errance qui dura de nombreuses années, je vivait de l'eau qui coulait de feulles, me nourrissait de fruits et de petts animaux que je tuait grace à une dague que j'avais retrouvé sur les ruines de Surcossa.
Surcossa...elle était si belle. Et à quoi bon rester dans cette forêt, attendant la mort. Etais-je au moins mortel ? Cette souffrance n'allait-elle pas durer éternellement ?

<<Peu importe, il était temps de vivre. De retour à Sarosa (avec, bien sur, des habits me dissimulant), je me dirigeait droit vers le batiment où toutes les routes convergeaient. La porte passé, je vit cette orgie. Chacun buvait un liquide étrange. Dans un souci d'integration, je les imitait, avec les piecettes égarées que j'avais ramassé dans la forêt. Une sensation de chaleur m'envahit, et j'en prenait aussitôt une autre. Puis, encore une, et une autre jusqu'à ce que je m'enhardisse à parler du massacre de Surcossa à un soldat trigornien :
"Bonjour Hips, ça va msieur
-T'a une drole de dégaine mon gars, et tu m'as l'air pas très frais
-Hips ! Je ne comprend pas
-Bah ! L'alcool est un ennemi...."
Il but une rasade de sa boisson et ajoutat
"Fuire l'ennemi, c'est lâche"
Je comprenait à présent l'efficacité des troupes, si chacun se battait comme lui battaillait avec sa chope
"Vous zétiez à la bataille de Surcossa ?
-Ah ! Pour sur mon gars,ça à été une bataille facile...J'avais presque de la peine à éliminer ces pauvres monstres. Mais puisqu'ils complotaient contre les humains..."
Je faillit m'étrangler avec ma boisson, et fut pris d'une quinte de toux salvatrice
"Qu'est ce qu'y a ? Ca va pas ?
-Non tout va bien, continuhips!
-Nos chefs nous avait prévenu, si nous ne les tuyons pas tous, y'allait avoir des têtes coupées. C'était un terrible notre Necrid, mais on le voyait très rarement. Il était toujours enfermé dans sa tente avec Antoninus, et le roi lointaint, Drakaan"

<<Ouch !
Ce n'était pas le dur plancher sur lequel j'étais couché, ni les bottes qui me piétinaient qui me faisaient souffrir ainsi. Non, un mal de crane terrible etait la source de ce gémissement...

"Faut pas vous gêner, marchez-moi dessus
-Ho, désolé, je vous avais prit pour un tapis !"
Un tapis !?
J'étais étendu sur le sol de la taverne, à coté du soldat qui, lui, avait une position moins riquée, avachit dans son fauteuil. Assit contre le mur, une chope à la main, je tentais de me remmémorer ma soirée de la veille.
J'avais appris le nom de ceux qui avait commadité le massacre de mes compagnons, et allais les venger.>>

L'indivdu vide à nouveau une chope qu'on lui a apporté quelque temps auparavant.....(la suite a été posté, je l'écrirait donc plus tard.)


Dernière édition par le Mer 3 Aoû 2005 - 19:26, édité 1 fois
-=[WinK]=-

Ma vie, qu'en pensez-vous ? Etoile13

-=[WinK]=-
Guilde(s) : Les N'Animaux N'insctinct
Profession dans So : Chomiste
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 20:51
*dis se que tout le monde (enfin presque) pense mais sans l'ecrire de peur de se faire linché* ... *s'en fou*

Ma vie, qu'en pensez-vous ?
Longue a lire <<
Mais j'esayerai de lire plus tard ^^ Je suis atendu ;p
Antoninus


Antoninus
Guilde(s) : Celestia
Profession dans So : Scribe
Personnage secondaire : Jugula
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 21:19
Exellent Ma vie, qu'en pensez-vous ? 9679
J'adore, c'est très bien écrit.
http://antonin.moulart.org
Chico426

Ma vie, qu'en pensez-vous ? Etoile12

Chico426
Guilde(s) : Divinity
Profession dans So : Sultan colérique
Personnage secondaire : Yamauchi, Mescalito
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 21:20
Tu as du courage decrire tout ca =)
Cest trés bien fait je trouve
Arkham


Arkham
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 21:37
Je vous l'avoue cher ami je n'ai pas tout lu cette longue histoire mais pour ce que j'ai pu lire je la trouve tres bien ecrite Ma vie, qu'en pensez-vous ? 9679

Mes salutations, Arkham le Samouraï
Magiothan

Ma vie, qu'en pensez-vous ? Etoile11

Magiothan
Guilde(s) : Synéa ^o^
Profession dans So : Emmerdeur
Personnage secondaire : Daksha
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 21:38
J'ai déjà répondu sur le fofo role play de Slayers. J'adore ! :guitare:
http://slayersonline.info/communaute/profil.php?id=72331
Sint :p

Ma vie, qu'en pensez-vous ? Etoile14

Sint :p
Profession dans So : Guerrier en carton :p
MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10Dim 31 Juil 2005 - 23:49
z'adore ton récit ma pôtate x') :3
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ma vie, qu'en pensez-vous ?   Ma vie, qu'en pensez-vous ? Mini_h10
 

Ma vie, qu'en pensez-vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blob Parleur :: Le forum :: Archives générales-