Partagez
 

 Tutorial rp récapitulatif de tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LooL

Tutorial rp récapitulatif de tous Etoile11

LooL
Guilde(s) : My love ! Celestia
Personnage secondaire : Zyerne
MessageSujet: Tutorial rp récapitulatif de tous   Tutorial rp récapitulatif de tous Mini_h10Dim 5 Fév 2006 - 21:15
Tous sur le rp


Le role playing


Le mot Role playing à l’origine signifie « jouer une rôle ». On en déduit donc que le but du rp est de jouer le rôle de son personnage. L’espace de quelques minutes vous n’êtes plus Antoine ou Jean mais vous êtes Arkimert ou Juanirk. Dans Slayers Online le rp est assez bien développé donc un peu plus complexe à faire ses marques dans le rp. Avec le rp fini les heures passées devant une horde de monstres afin de récolter un pixel d’expérience. Cette tournure de jeu permet de voir l’univers du jeu d’un autre œil. Vous jouez dans un univers heroic fantasy donc un monde peuplé de créatures tel que les elfes, les nains etc. Et typiquement dans Slayers Online nous trouvons des hommes-grenouilles et des Tinys qui sont des petits êtres ressemblant à des petits farfadets.

Répartition des races dans Vesperae :

(image à venir probleme avec image hack)




Comment jouer rp


Les pensées


Commençons par vous décrire l’univers où, par exemple, vous vous trouverais une fois que vous commencerez à rp. Vous vous trouvez dans une taverne sombre et lugubre, des ivrognes au bar sont entrain de se livrer allègrement à un concours de boisson. Vous êtes un elfe noir qui se trouve dans le fond de la salle. Vous voulez exprimer une pensée et bien c’est très simple : Il faut exprimer sa phrase entre apostrophes. Dans le cas suivant, étant un elfe noir vous êtes facilement vulgaire et vexant, vous êtes aussi colérique et antipathique. Vous vous exprimerez alors dans un langage propre à l’univers du jeu et à l’époque que l’ont peut (ce n’est pas vrai mais pour se situer dans un temps réel et adapter son vocabulaire à cette époque) désigner comme celle du moyen âge. Vous direz par exemple : ‘Cette bande de pochtrons commence à me taper sur les nerfs.’.

Les actions


Les actions dans le jeu rp sont très simples à exprimer. Il suffit de mettre l’action que vous souhaitez faire exécuter à votre personnage entre étoiles. Par exemple : *range son sabre courbé dans la sacoche qu’il a à la taille.*. Quand vous entrez dans un lieu rp tel le pub de Sarosa vous devrez toujours en passant la porte faire une action très simple comme *entre* ou des actions plus complexes et plus appréciées par les role players qui sont dans ce lieu comme *pousse la porte délicatement*. Bien sûr les actions doivent être adaptées en fonction du caractère et de l’humeur de votre personnage.

Si vous êtes un honnête chevalier de mauvaise humeur : *Pousse la porte fermement et la referme sans dire un mot*
Si vous êtes un elfe noir de très mauvaise humeur : *Ouvre la porte d’un grand coup de pied et la referme du talon en grognant*
Si vous êtes un esprit ou un démon qui ne veut pas se faire remarque : *Ouvre la porte délicatement regarde à droite puis à gauche et entre d’un pas rapide et silencieux*

Il y a plein d’autres possibilités comme celles-ci et toutes peuvent être adaptées à l’humeur, au caractère et à la race de votre personnage. Ce sont des choses comme celles-ci qui font la diversité du role playing.


Les dialogues

Les dialogues sont la partie la plus importante du roleplay, oui ce sont les dialogues qui forment la personnalité et la renommée de votre personnage. Pour exprimer un dialogue il suffit de mettre le texte que vous voulez faire prononcer à votre personnage. Et bien sûr il faut adapter vos dialogues en fonction de la race, du comportement, de l’humeur et caractère du personnage. Et l’on doit adopter un vocabulaire recherché et surtout il est primordial de ne pas parler sms.

Quelques expressions pour les personnages :

Un pk (Player Killer) : Un assassin
Un arnaqueur : un voleur ou bandit des grands chemins
Donner des po : Faire l’aumône de quelques pièces d’or


Les combats rp


Vous pouvez régler un combat dans une prairie à la manière pk mais je trouve que la méthode rp est plus longue donc plus de plaisir plus longtemps. Tout d’abord il faut savoir qu’après chaque action de combat il faut laisser un temps de réaction à l’adversaire. Ensuite il fat savoir que le héroïsme est très mal vu que ce soit dans l’écriture de l’histoire de votre personnage ou dans les combats. Le héroïsme est le fait de se prendre pour le plus fort, le plus beau et plus gentil. Se prendre pour le plus preux des chevaliers ou le plus impitoyable des démons. Le combat rp se déroule par suite d’actions. On peut utiliser des éléments du décors par exemple : *prend un tabouret*. Pendant un combat l’un des combattant, si il est en difficulté peut s’enfuir mais plus tard vous aurez une réputation de lâche rp.

Le rp sur forum


Les actions


Sur les forums, le rp peut être plus développé au niveau du vocabulaire car plus de soucis de place. Les actions dans le rp sur un forum s’expriment par vos phrases en italique exemple :
Il s’approche Lentement de Zyerne et lui tendit la main en lui lançant un sourire amical.
Bien sûr n’ayez pas peur de faire une série d’action de plusieurs lignes. Plus votre intervention est longue et détaillée, mieux celui qui lit comprendra vos écrits.

Les pensées


Les pensées dans le role play par forum peuvent s’exprimer par deux façons différentes :
-Sous forme d’action : Zyerne se mit à penser qu’il fallait mieux ne plus rester ici.
-Sous forme de balise de pensée : ‘Il faut mieux ne pas rester ici.’
Bien sûr, comme pour le role play normal il faut les adapter en fonction de la situation dans laquelle se trouve le personnage (ne pas mettre dans une situation de combat ‘J’ai bien envie de frites moi.').

Les paroles


Les paroles sont à formuler comme je vous l’ai expliqué dans le role play normal. Mais cette fois pour différencier le dialogue des autres textes il faut mettre le mettre en couleur. Vous pouvez adapter les couleurs à votre personnage ou même au ton qu’il prend à ce moment là.

Par exemple : LooL entra silencieusement dans la salle, regarda autour de lui et vis un elfe noir dans le fond de la salle vide.
Qui êtes vous ?!
Vous pouvez bien sûr faire des fantaisies comme centrer le texte, le mettre en gras ou en italique mais attention ! Mettez le toujours en couleur pour différencier le dialogue des actions.
[/center]


Dernière édition par le Sam 11 Fév 2006 - 13:21, édité 1 fois
LooL

Tutorial rp récapitulatif de tous Etoile11

LooL
Guilde(s) : My love ! Celestia
Personnage secondaire : Zyerne
MessageSujet: Re: Tutorial rp récapitulatif de tous   Tutorial rp récapitulatif de tous Mini_h10Dim 5 Fév 2006 - 21:16
S’écrire une histoire rp


Choisir son personnage


Tout d’abord il lui faut un nom. Si vous n’avez pas d’imagination allez chercher un générateur de nom. Il en existe de très bons comme :

    http://www.clublegendes.com/generateur.php
    http://www.enseirb.fr/~pierret2/jdr/nom.php


Une fois que vous avez votre nom il faut imaginer l’apparence physique de votre personnage. Ce n’est pas très compliqué, il suffit de bien s’imaginer le personnage. Une fois que vous avez son image en tête vous rédigez un texte descriptif. Puis vous cherchez un avatar qui correspond à la description que vous avez de votre personnage. Il existe des sites de ressources :

http://www.tgeweb.com/ironworks/baldursgate1/portraits_01.shtml

En fonction de l’apparence de votre personnage vous pouvez mettre une skin adaptée dans le jeu :


    Hommes grenouilles : frog.png ; Techk.png ; kurt_frog.png ; DreaminFrog.png
    Tinys : bluewarrior.png ; redwarrior.png ; Ferly_Tiny.png
    Elfes noirs : elfenoir.png
    Elfes : elfe_vexx.png ; elrohir_vexx.png ; El.png ; Elanesse4.png
    Nains : youga.png ; nainwarp.png ; Zlhass.png; Molokov.png
    Anges : narcisse.png ; natusnoctu.png ; naritaya01.png; Ayoug.png
    Créature des mers: Aedrany.png


Ensuite il faut inventer ses traits de caractères, son métier, son signe astrologique, sa divinité protectrice.

Pour cela il faut faire appel à votre imagination mais pour vous aider voici le tableau

des signes astrologiques :
Signes de l'Ombre:
Canin:(décembre)
Issu du chien et du tigre, le canin fait face a ses problèmes; Il est sur de lui et sait montrer les dents lorsqu'il est est besoin. Trop prompt à atteindre son but, il néglige souvent son entourage.
Rien ne lui résiste. C'est aussi un éternel insatisfait, dont les crises et la fureur ne passent pas inaperçues. Les échecs l'irritent. Il se montre peu compréhensif.
Qualité principale: Sûr de sois.
Défaut principal: Délaisse les autres a son propre profit.

Furcula:(janvier)
Le furcula est un épicurien : cadre de vie, nourriture... la vie doit procurer un maximum de plaisirs. Malgré son entrain à profiter de l'instant présent, le furcula a du mal à vivre les évènements sans les analyser.
Le furcula aime a observer les autres. Peut être pour se prouver a lui même que sa vie est supérieure aux autres. Ses emportements sont effrayants...
Qualité principale: Profite de la vie a chaque instant.
Défaut principal: Parfois trop curieux (se).

Harpye:(février)
La Harpye aime a se faire entendre. Elle a une caractère affirmé qui peut écraser les autres. La harpye (ou harpie) aime séduire... Elle ne résistera donc certainement pas aux infidélités. Ce signe est un rusé et il utilise naturellement la fourberie et les faiblesses des autres pour réussir dans le monde sans beaucoup travailler. Extravagance et liberté son les maîtres mots de la harpie.
Qualité principale: Affirmé(e).
Défaut principal: Manipulateur (trisse).

Elémental:(mars)
Etant résolus et ambitieux, les élémentaux se destinent a un grand avenir. Sa nature pugnace et diplomate lui permet de s'adapter a toutes sortes de situations. L'élemental et un voyageur, Il se distingue par leur goût du mouvement et de la nouveauté, il aime changer de climat et d'ambiance. On pourrait dire qu'il est instable, de même qu'il s'emporte au moindre mot lui déplaisant, a la moindre remarque (...).
Qualité principale: Prestige.
Défaut principal: instable.

Les signes de lumière:
Griffon:(avril)
Volonté, énergie, organisation, les Griffons mettent une grande confiance dans leurs points forts. De plus, il est toujours franc, même quand cela lui coûte. Sage et clairvoyant, les avis qu'il donne sont toujours réfléchis et s'avèrent très souvent justes. Ses exigences lui poseront des difficultés pour trouver l'amour et des vrais amis.
Qualité principale: De bon conseil.
Défaut principal: Exigeant(e).

Sylphe:(mai)
Le sylphe est toujours discret sur ses activités et plutôt évasif quand il parle de lui-même. Il aime être envié par son entourage et choisira toujours un cercle d'amis socialement moins favorisé que lui. Le sylphe dispose naturellement d'une certaine grâce et d'un raffinement apprécié. , parfois agaçante pour ses proches.
Leur attachement au bien-être et à l'amusement endigue parfois leurs projets.
Qualité principale: Gracieux (se) et social(e).
Défaut principal: Délaisse les activités qui l'ennui.

Kashkash:(djinn)(juin)
Le signe du kashkash apportera toujours de l'aide aux autres. Il est sociable, tendre et honnête ; il fait preuve d'une grande disponibilité avec ses proches
Facilement impressionnables, il se réfugient souvent dans des caprices infondés.
Qualité principale: Coeur sur la main
Défaut principal: Impressionnable.


Ratatask:(juillet)
Le Ratatask est un grand travailleur ;il apparaît minutieux et formel. Son penchant pour l'agencement et l'organisation lui permet d'achever les réalisations les plus élaborées. Ce sont des êtres braves et charitables dont la grande sensibilité conduit à un sens communautaire prononcé et à un idéal de justice.
Qualité principale: Travailleur (se)
Défaut principal: Parfois confus, losqu’il fait plusieurs taches a la fois.

Signes neutres:
Chevêche:(aout)
Le Chevêches fait preuve d'un formidable esprit d'analyse Patient, il sait attendre longtemps les meilleures conditions pour réaliser ses objectifs. Il n'est pas difficile : l'ingratitude et le caractère répétitif ne sont pas des obstacles pour lui.
Le signe chevêche est plutôt solitaire et fier de lui même, il accepte rarement l'aide d'une personne extérieure.
Qualité principale: Patiente.
Défaut principal: Solitaire.

Reginhart:(septembre)
Le reginhart est tolérant et malin, il sait respecter les autres en toutes circonstances. Son honnêteté et son ardeur seront toujours remarquées et applaudies.
Le reginhart a de la prestance en public et il sait jouer de ses atouts. Le reginhart est obsédé par l'argent et tout ce qui s'y rapporte.
Qualité principale: tolérant(e).
Défaut principal : Voleur.

Fenrir:(octobre)
Le fenrir restera toujours fidèle et confiant envers ses proches, si en échange ils le respectent . Le fenrir sait faire imposer ses choix qui sont souvent les bons. Ce qui peut également le rendre despote.
C'est un diplomate. D'un tempérament posé et réfléchit, il n'agit pas sans en connaitre les conséquences.
Qualité principale: Fidèle
Défaut principal: Peut devenir despote.

Sif:(novembre)
Les personnes nées sous le signe du sif sont artistes et doués de leurs mains. Au cours de son existence, le sif ira toujours de l'avant .Il aime être flatté et encouragé dans ses oeuvres.
Le sif peut se montrer très coléreux s'il est contrarié et il aura besoin de solitude et de temps pour se calmer.
Qualité principale: Artiste
Défaut principal: Coléreux

Hanasei


Dernière édition par le Sam 11 Fév 2006 - 16:15, édité 2 fois
LooL

Tutorial rp récapitulatif de tous Etoile11

LooL
Guilde(s) : My love ! Celestia
Personnage secondaire : Zyerne
MessageSujet: Re: Tutorial rp récapitulatif de tous   Tutorial rp récapitulatif de tous Mini_h10Dim 5 Fév 2006 - 21:17
Des divinités :

Donblas et Démonio
Ténèbre et Lumière régissent le monde de tout les univers. Il n’y a pas l’un sans l’autre, et ils évoluent dans chacun des mondes à leurs façons. Dans notre monde, il est écrit sur des murs et des anciens artefacts que Ténèbre et Lumière avaient tellement de pouvoir qu’ils ont crée deux être aux immenses facultés ! Le problème, était qu’ils n’avaient pas prévu d’enveloppe charnelle à ces créatures mystiques, assez résistante pour accueillir tant de force. Quelques pouvoirs atterrirent sur les terre de Vesperae pour former ce qu’on appel la vie. On appelle aujourd’hui ces être vivant, les humains, les elfes, les tinymony…
Nos premières divinités à avoir vu le jour ne sont autres que Donblas et Demonio :
Ils eurent dans un premier temps, le rôle d’observateurs !
Il créèrent grâce a leur immense magie une île en plein milieu de l’océan entouré de flamme qui gèle celui osant y pénétrer : la Dilia
Démonio distingua très vite une race très particulière : Les démons ! (cf. : guilde Royal*vengeance) Il vécu avec eux comme partisan de leur race et devint très vite haut placé !
Un soir, Démonio se dirigea vers une contrée peuplée d’elfe noir, et décida de tous les sacrifier pour créer une entité divinatoire ! Le peuple fut sacrifié en un souffle et leurs âmes furent synchronisées avec celle de Démonio pour voir apparaître Vanilius guide et maître des tourments de l’âme.

Dranigba
Dieu du repos et de la paresse, Dranigba connut durant ses soixante premières années une vie de mortel. En effet, celui que l’on nommait alors Poliomée naquit il y a fort longtemps en Sarosa, de l’union de l’elfe Minghâ et de son époux Soliphon, un homme.
Valeureux guerrier initié au combat par le maître d’armes Artact, Poliomée devint l’un des plus jeunes chefs qu’ait connu Trigorn et vainquit tous les ennemis de la cité, ramenant ainsi la paix en Vesperae.
Ayant gravi à trente ans tous les échelons de la carrière militaire et fuyant la gloire, Poliomée regagna le village de Sarosa et imprégna son esprit de philosophie en compagnie du berger Laudimante, avec qui il vécut sur une montagne durant douze ans.
Après la mort de Laudimante, Poliomée forma une communauté appelée par la suite « Les sept sages » et devint explorateur. Les terres que conquit Poliomée pour le roi furent nombreuses, et la plus célèbre d’entre elle est sans doute l’île de Minghelle, dont les siècles effaceront peu à peu le nom originel pour la faire connaître sous l’appellation d’île des Cinq sages.
Impressionné par la ruse et l’intuition de Poliomée, Zandaros, maître des eaux, fit présent à celui-ci d’un navire, technologie encore inconnue des Vesperaeens en cette ère lointaine, et c’est ainsi que le plus sage des mortels parcourut les océans durant des années et parvint un jour au pied des immenses colonnes de feu qui entourent la demeure divine, la Dilia. Après la tentative fatale de quelques marins de traverser les divines fortifications, seul Poliomée et son ami le plus vigoureux, Callaïd, eurent le courage d’oser s’y aventurer. Tous deux réfléchirent durant trois jours et trois nuits, sans dormir ni manger. A l’aube du quatrième jour, Poliomée imagina un stratagème et, grâce au sacrifice de Callaïd et à l’aide inespérée du dieu de la souffrance, Demonio, le fils de Soliphon pénétra la Dilia et fut divinisé.
Prenant alors le nom de Dranba, Poliomée, puisqu’il avait passé soixante années à s’instruire, se battre et voyager, se vit confier par Démonio les douceurs du Repos et de la Paresse. Le dieu des enfers traita Dranba comme son propre fils, l’installa dans son palais et lui donna le surnom affectueux de Dranigba. C’est ce nom qui est aujourd’hui le plus répandu pour évoquer cette divinité.

Vanilius et Danava
Vanilius, connu de toute les âme errantes, fut confronté un jour a celle de dame nature qui le supplia de ne pas l’emmener vers l’au-delà. Il lui dit alors qu’il était obligé de ramener ceux qui étaient oublié dans le monde des morts. Elle lui demanda alors qui l’avait oublié ? Il lui dit que tout les être habitant ces lieux ne respectait pas la nature, que même les fées ignoraient celle-ci et que si plus personne ne pensait à un être, alors c’est comme si son âme était perdue. Dame nature lui demanda alors une dernière requête. Si elle réussissait a convertir l’être le plus avare au joie de la nature elle pourrait sauver son âme. Le dieu de tous les morts accepta sa requête sous un délai de 3 jours.
Le premier jour dame nature pris la forme d’une fée pour aller voir l’avare. Elle l’interpella pour lui demander de faire attention ou il marchait. Il lui dit alors de retourner d’où elle venait si elle ne voulait pas d’ennui…
Le second jour elle revint sous forme d’un TinyMony pour lui faire remarqué qu’arracher des arbres pour faire un feu était mal. Une fois de plus, il renvoya l’esprit de la nature …
Le troisième jour elle revint en dame nature dans toute sa splendeur ! Il vit cette fois ci l’opportunité d’augmenter sa fortune en essayant de la capturer. Vanilius intervint alors à cet instant pour emmener l’âme de la dame. Elle se résigna donc a le suivre jusqu’au moment ou 3 fées apparurent pour punir l’avare. Le dieu des âmes errantes dit alors à la nature qu’elle était libre car elle avait fait renaître l’espoir dans le cœur des fées. Dame nature voulu quand même donner son âme à Vanilius pour renaître en déesse mais en laissant derrière elle, un présent sur Vesperae (La sphère de vie). Dame nature devint donc la déesse de la nature et du soleil pour faire resplendir ce monde de sa beauté véridique. Elle fut nommée d’un autre nom pour recommencer une nouvelle vie éternelle qui n’est autre que Danava.

Zandaros
Danava était très proche des habitants de cette belle planète. Souvent elle les observait, parfois même elle descendait sur les terres de Vesperae pour se confondre parmi eux et voir comment il se comportait face à une inconnue… Un jour elle se fit maltraiter par des malfrats mais fortunement, un jeune homme pris sa défense. Il s’appelait Zadkin et était un simple villageois de Naep. Il ne fit pas preuve de violence et donna un sac de pièce d’or aux misérables.
Zadkin étant un gentleman ne voulait pas laisser la belle Danava dans ces quartiers mal fréquentés, il lui proposa de la raccompagner. Ce que ne savait pas Zadkin est que le lieu où Danava prospérait était un lieu impénétrable et donc se fit refuser sa proposition. Zadkin insistant se dit peut être qu’elle n’avait de lieu ou allait et l’invita chez lui jusqu’au levé du jour sur des routes plus sûr.
Danava ne pu qu’accepter cette charmante invitation. Ils parlèrent toute la nuit et arrivé au lendemain elle du repartir sans rien dire pendant que le gentilhomme avait le dos tourné.
Le mois d’après, elle eut comme un manque et revint sous une autre apparence à Naep pour observer ce que faisait Zadkin. Celui-ci croisa l’inconnue du regard et reconnu tout de suite la belle… Il lui dit alors que depuis ce long mois, il n’avait cessé de penser a elle et s’en sentait triste et fatigué de penser a elle. Cette rencontre ne pouvait durer car il avait compris qui elle était vraiment… Danava lui avoua alors ses sentiments réciproques et son origine…
Zadkin se senti soudain démuni de parole pas les confirmation de son aimée et ne savait quoi dire ni penser, il était simplement tombé amoureux d’une créature divine et que ça lui était interdit et pourtant il ne pouvais cesser de l’aimer… Zadkin décida alors de sacrifier son corps et lui donner son âme pour rester à tout jamais prêt d’elle… Son âme fut sacrifiée et le jour d’après Danava donna naissance à son premier enfant qui n’était autre que Zandaros. Celui-ci devint le dieu des eaux pour faire resplendir le magnifique reflet du soleil.

Willanjis
Willanjis...D’abord instance immatérielle créée par Ténèbre et Lumière afin de permettre le mouvement dans l’univers, le Temps devint un véritable dieu lorsque Zandaros, ému par l’éclatante beauté de l’immense fontaine de Ziû, voulut remercier celui-ci d’avoir créé le dynamisme. Le maître des eaux avala alors un océan et recracha celui-ci sous l’apparence de Willanjis, que les peintres vesperaeens représentent souvent avec une courte nageoire sur le dos, en souvenir de ce célèbre épisode.
Stoppant les heures ou les accélérant, transportant le monde dans le passé ou le dirigeant vers le futur, Willanjis, de son sablier d’or forgé par Narthe et soufflé par Dranig, maîtrise le temps, et les mortels, sans son action, deviendraient l’égal des dieux.
C’est ainsi que par leurs prières ou leurs actes, il arrive que certains Vesperaeens reçoivent de Willanjis une vie plus longue que de coutume. Certains ont vécu durant plusieurs centaines d’années ! C’est pourquoi les mortels honorent abondamment le dieu au sablier d’or et le craignent, bien qu’en vérité fort peu de Vesperaeens aient une véritable sympathie pour celui qui les fait conduit peu à peu vers Vanilius et la mort. De plus, Willanjis, extrêmement jaloux de la préférence manifeste de sa grand-mère Danava envers son cousin Brastos, ne manque pas une occasion de faire défiler le temps plus rapidement lors de chacune des festivités organisées chez les mortels, au grand dam de ceux-ci.
Willanjis, le temps ne lui laissant pas une seconde de répit, ne se rend jamais chez les mortels et, même en la Dilia, jamais il ne pratique une distraction. Le maître du temps, sérieux et rigoureux, hait l’amusement.

Fulrullia
Un jour de Lanjis (hiver) Danava décida de se réchauffer auprès de la nature même et se dirigea vers le "volcan fulmyne". Le lanjis était si rude qu’elle voulait s’enfoncer au plus profond du volcan pour faire remonter sa température ! Ce dont elle n’avait eu courant, c’est qu’un esprit de feu vivait dans cette montagne ! La panique lui prit quand elle se rendit compte que la lave commençait à l’entourer ! Elle essaya de faire usage de ses pouvoirs quand elle s’aperçu qu’elle ne pouvait les utiliser ici même ! L’esprit de feu apparut et lui dit, "vous étes la déesse de la nature et du soleil n’est ce pas ?"
Danava hochât de la tête que oui et lui demanda ce qu’il attendait d’elle ? L’esprit lui posa alors une requête : "Je veux que toute les femmes de ce monde périsse dans mes flammes pour que je sois l’éternel beauté de celui-ci, car les hommes sont moches et en échange je te laisse ta vie !"
A cet instant Démonio apparut outragé par les propos de l’esprit et le transforma en embryon qui fut soumit à la volonté de Danava qui décida de le transformer a son tour en dieu. Mais afin de le punir elle le transforma en femme. L’esprit de feu devint alors Fulrullia la déesse de feu. Dans sa transformation, Fulrullia devint inoffensif face aux femmes…

Danig
Et si le monde n’était qu’un rêve… Et si je n’existais que dans ta pensée… Si tu m’oublies je meurs… Pense a moi…
Ce sont les dernières paroles d’un sage ayant vécu sur Vesperae. Les dernière paroles ai-je dis ? Oui… les dernières paroles en tant qu’être vivant… En effet ce Sage avait sacrifié son existence de mortel à la compréhension du monde. Il avait même découvert l’existence de la Dilia juste avant de mourir… Mais il n’est pas mort de la façon a laquelle vous pensez ! Il était bien trop sage pour traverser les flammes... On dit qu’il est mort frappé par la foudre, mais si sage que Donblas recueillit son âme et l’enferma dans l’essence du vent pour le rendre moins violent … Il est dit qu’après avoir été enfermé dans le vent des tornades se sont abattues sur Vesperae ! Afin d’éviter le massacre des habitants de ces terres ainsi que la nature, Danava l’aurait transformer en énigme. Elle lui dit qu’elle pouvait le transformer en ce qu’elle voulait s’il répondait a lui-même. 125 ans plus tard il lui donna la réponse à son énigme… Soudain, sans même lui parler de ce que voulait être ce sage, il devint Dieu du vent et de la foudre.
Son histoire reste flou car, les écrits a son propos reste indéchiffrable ou presque…

Brastos
Brastos est le dieu le plus jeune de la Dilia. Nul ne sait qui est la mère du dieu de la festivité, excepté son père, Dranig, qui néanmoins n’a jamais brisé le secret. C’est par le dieu du vent et de la foudre que fut donc élevé Brastos, et l’on raconte que c’est en jouant avec le souffle puissant de son père qu’il créa le premier instrument de musique, la flûte. Dès lors, Brastos fut prit d’une brûlante passion pour la musique et l’art en général. De ces harmonies qu’il composait, il créa la fête, et les dieux lui en furent si reconnaissants qu’ils lui firent présent de la forêt de Tyrus, dont le bois des arbres magiques permit au dieu de la festivité de produire de nouvelles sonorités.
Très vite, voyant combien la fête entraînait la joie et la paix, il organisa des évènements en Vesperae, et c’est grâce à lui que les mortels connurent les bienfaits de l’amitié. Ainsi, il aida Aariba à plonger le monde dans la concorde.
Aujourd’hui, la fête est devenue monnaie courante en Vesperae, et les liens qui unissent les mortels ne cessent de s’affiner. Parfois, Brastos se joint aux réjouissances, prenant la plupart du temps l’apparence d’un elfe. Et là, il contemple son œuvre et sourit. Et danse…

Aariba
Tenant dans sa main la céleste balance du bien et du mal, Donblas, dieu de la justice, s’aperçut bien vite que devant la méchanceté des hommes au cœur obscurci par Démonio et la crainte de Vanilius, Vesperae était plongée dans les ténèbres et gouvernée par la loi du plus fort. Comment imposer la justice ? Le mal était omniprésent.
Le puissant Donblas, fils de Ténèbres et Lumière, s’arracha alors la moitié du cœur et, à partir de cet organe divin, modela sa fille, à laquelle il donna le nom de Aariba, "celle qui ne cesse de sourire". Donblas, fier de sa création, confia à Aariba la Concorde.
La déesse, devant l’ampleur de sa tâche, enfanta plusieurs dieux dans le but de l’aider : Oliu, Morgin, Gurl, Ptaché et Narthe. Hélas, ces divinités furent bien plus préoccupées par leur prestige et leur pouvoir que par les mortels. Lorsqu’elle s’en rendit compte, Aariba, furieuse, ne protégea plus ses enfants du mal et la discorde s’installa entre les membres de la progéniture divine. Les petits s’entre-tuèrent sous le regard impassible de leur mère, et ne subsista que la plus forte, Narthe. La fille de Donblas eut alors le dessein d’avaler sa fille survivante, mais son oncle Démonio, louant son mérite guerrier, enleva celle-ci de la demeure de Aariba et la prit sous sa protection, lui bâtissant un magnifique palais et une forge divine.
Aariba ne se soucia plus de sa fille et tourna à nouveau ses yeux vers Vesperae. Puisque les dieux étaient trop avides de pouvoir, elle se rendit chez les mortels où elle enfanta de nombreux demi-dieux, auxquels elle confia la tâche de faire régner la paix. Ceux-ci s’acquittèrent de leur tâche avec ardeur, mais puisque Donblas n’avait utilisé que la moitié de son cœur pour façonner Aariba, le mal ne pu être repoussé que partiellement, et la balance divine du grand Donblas ne pencha plus ni d’un côté ni de l’autre.
LooL

Tutorial rp récapitulatif de tous Etoile11

LooL
Guilde(s) : My love ! Celestia
Personnage secondaire : Zyerne
MessageSujet: Re: Tutorial rp récapitulatif de tous   Tutorial rp récapitulatif de tous Mini_h10Dim 5 Fév 2006 - 21:17
Narthe
Effrayante déesse de la guerre, fille de Aariba ayant tué ses quatre frères (c.f. Aariba), Narthe, protégée par Démonio, vit dans un palais de la Dilia tenu secret. C’est elle qui réveille l’ardeur des guerriers et forge toutes les armes de Vesperae. Lorsqu’elle dicte sa volonté aux chefs de guerre, ceux-ci n’ont plus qu’à obéir et c’est ainsi que Narthe décide de l’issue de toutes les guerres. Elle est donc une déesse très puissante et très vénérée des Vesperaeens.
D’une laideur repoussante, la déesse de la guerre n’a jamais eu d’enfants immortels. C’est toujours sous une autre apparence qu’elle descend chez les mortels pour troubler l’ennui de sa solitude en son palais divin et assurer sa progéniture chez les mortels. Ainsi, on ne lui compte pas moins d’une vingtaine de fils et filles en Vesperae, pour la plupart de glorieux chefs militaires dans les armées.
La redoutable Narthe est aussi un fin stratège, et l’on dit qu’elle aurait conclu un pacte avec Vanilius afin de réduire le pouvoir de Donblas et, surtout, de Aariba, mais elle trouve souvent sur son chemin Démonio qui s’efforce de limiter la folie destructive de sa protégée.
La déesse de la guerre déteste les mortels, bien qu’elle éprouve une certaine sympathie à l’égard de la cité de Trigorn, et c’est pourquoi elle provoque tant de guerres, assurant la mort de nombre de Vesperaeens et reproduisant sur eux le stratagème que mit en place sa mère pour que ses frères et elles s’entre-tuent.
Alexiel
Une fois cela fait vous n’avez plus qu’à écrire l’histoire de votre personnage.
Ecriture du Role Play
Pour écrire votre histoire il faut inventer son passé. Tout d’abord son lieu de naissance, vous pouvez vous reposer sur la carte détaillée du monde pour inventer ce lieu. Ensuite il faut inventer le reste mais sans héroïsme comme je l’ai dit si dessus. Prenons par exemple le role play de Zyerne l’elfe noir :

Ma Tribu

Je suis né de l’union du couple de chefs de la tribu d’elfes noirs de Ystor, mon père se nomme Yrenos et ma mère Lagas. La tribu était principalement guerrière, c’est pour cela que très jeune j’ai été habitué à manier l’épée j’était plus habile au lancer de couteaux qu’au maniement de l’épée, ce qui étonnait beaucoup mes paires « on dirait un elfe sylvain » disaient ils. Je jouer à faire des concours de « celui qui coupe le plus de pomme », le principe est très simple, il suffit de lancer des couteaux sur des pommes et de les couper. J’étais très fort à ce jeu, je gagnais souvent. Mon père n’avait pas de temps à me consacrer mais ma mère quant à elle me consacrerait sa vie si elle le pouvait. Ma mère me donnait toute l’affection dont un petit elfe de dix ans avait besoin. J’ai mené une enfance heureuse parmi les Ystors.

Mon départ

A seize ans révolus, j’étais le meilleur lanceur de couteaux de la tribu et j’arrivais à me défendre à l’épée comme à la dague. J’étais le fils du chef ; bien sûr à l’entraînement j’avais quelques privilèges et cela ne me déplaisait pas. A chaque entraînement je sentais gêner, peut être que c’était la vie en communauté qui me gênait à ce point, je ne sais pas. La nuit avec quelques camarades pour tester notre courage nous sortons dans la forêt de Proncilia et parfois ne rencontrons des loups, notre objectif si nous en rencontrons est de les tuer pour ramener de la nourriture au camp. De jours en jours je sentais que la vie en communauté me faisait horreur c’est pour cela que j’allai voir mon père en lui expliquant les raisons de mon départ. Mon père, impressionné par mon courage ne dit qu’une chose : « très bien mon fils » ce mot me réchauffer le cœur ma mère versa quelques larmes et me donna un baluchon en m’ordonnant de laver mes vêtements. Toute la tribu était aux portes du camp et me faisait signe. Avant de m’enfoncer dans la profonde forêt je lançais un mot d’adieu : « je reviendrais »…

Sortir de la forêt

Je errais dans la forêt, chassant pour ma nourrir et pour m’entraîner. Je cherchais à sortir de cette forêt et je savais exactement où il fallait se diriger : vers le sud. J’avançais vers le sud rencontrant loups comme crapauds géants. Je n’aimais pas trop cette errance, mais je préférais l’aventure à la vie que je menais auparavant, cette vie cloîtrée dans une enceinte qui nous coupait du monde extérieur. Chaque jour je m’entraînais à lancer des couteaux toujours plus loin, toujours plus fort. Un beau jour je trouvai dans l’intersection de deux chemins un panneau de bois qui me semblait vieux et fragile, sur ce panneau était marqué en gravure « Gathol ». Tout de suite je me rappelais l’histoire que m’avait racontée ma mère sur cette ville attaquée par surprise. Je pris le chemin allant vers l’est et quelques minutes plus tard je me trouvai devant les portes de Gathol la maudite. J’entrai et arrivé dans ce champ de ruines je me dis « Alors c’est cela Gathol, cette cité rayonnante et qui fut attaquée subitement. Que c’est mystérieux ! ». Je jetai quelques regards autour de moi puis rebroussai chemin. Après quelques jours de marche j’arrivai enfin aux sous bois, j’étais soulagé et je me mis à courir en riant, j’y était arrivai j’avais été plus loin que toutes les autres fois…

Proncilia

Je repris mon chemin dans les plaines, quelques jours plus tard j’étais arrivé à Proncilia. Cette ville me semblait démesurée par rapport aux quelques palissades dont mon village natal était composé. Les pavés qui jonchaient le sol m’émerveillaient, les passant ont du ma prendre pour un fou en me voyant assis par terre entrain de toucher les pavés. Je repris mes esprits et je me mis à la recherche d’une auberge, avec les quelques pièces d’or dont mon père m’avait fait cadeau je pouvais bien passer une nuit. Aucune auberge n’accepta de me loger en échange de ma maigre bourse, je décidai alors de retourner dans les plaines pour me nourrir et pour passer la nuit. N’ayant pas trouvé le moyen de gagner des pièces d’or honnêtement je faisais honneur à ma race en détroussant les voyageurs qui passaient dans la plaine. En deux jours je n’avais amassé que cent dix pièces d’or mais en les ajoutant au contenu de ma bourse je pus m’acheter un repas dans une auberge. C’est toujours mieux que de faire griller de la viande de lézard à la belle étoile. Proncilia était une ville qui ne m’attirait pas beaucoup, c’est pour cela que je repris la route pour trouver un endroit qui me conviendra…

Voila ! Maintenant vous avez tout pour faire un bon joueur rp =D
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tutorial rp récapitulatif de tous   Tutorial rp récapitulatif de tous Mini_h10
 

Tutorial rp récapitulatif de tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Blob Parleur :: Le forum :: Archives générales :: Archive Le monde de SO :: Archives Forum général SO-